Restez connectés avec nous
Tanzi l'assure "le boulet du moment, c'est Florenzi" et pose la question de sa place au PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Tanzi l’assure « le boulet du moment, c’est Florenzi » et pose la question de sa place au PSG

Loïc Tanzi, journaliste, est revenu pour RMC sur le cas Alessandro Florenzi, latéral droit du Paris Saint-Germain de 30 ans, qui est en grande difficulté lorsqu’il est sur le terrain ces derniers temps. Pour Tanzi, il ne suit pas le rythme physiquement et s’inquiète du peu de progrès depuis son arrivée. Il souligne, que l’Italien des lacunes qui pourraient remettre en cause sa place au PSG.

Tanzi « Florenzi ne tient plus, il n’arrive pas à faire plus d’une mi-temps »

« Le boulet du moment, c’est Florenzi. C’est un bon joueur, un bon latéral droit, il est fort techniquement. Mais je crois qu’il ne fait aucun progrès physique depuis qu’il est arrivé. Peut-être qu’il ne peut pas. Dans ce cas, il ne pourra pas rester au PSG. Même contre Metz, il était cramé. Et ce n’est pas l’intensité de la Ligue des Champions… Florenzi ne tient plus, il n’arrive pas à faire plus d’une mi-temps.

Tanzi « Ce n’est pas possible quand tu es un joueur du PSG. »

 Je trouve ça terrible. En plus, il a des lacunes défensives. Ce n’est pas possible quand tu es un joueur du PSG. Quand il est au top physiquement, c’est un bon joueur, même s’il a des lacunes. En début de saison, il apportait beaucoup plus. Dès qu’il est touché, tu le vois direct. On a l’impression qu’il a une caravane au derrière et qu’il n’arrive plus à bouger… », propos relayés par Foot Radio.

Il avait pourtant montré de belles choses au début de la saison. Mais depuis quelque temps, il inquiète. Mais jusque-là, il n’avait pas vraiment de concurrent attitré. Thilo Kehrer, défenseur de 24 ans, est aussi en très grande difficulté et semble en grosse difficulté sur le plan mental. De plus, le jeune Colin Dagba, latéral de 22 ans, est souvent jugé un peu trop tendre pour un club comme Paris. Mais Florenzi, n’a pas su/pu en profiter. Dagba a enfin franchi un cap contre le Bayern Munich, lors du match retour des quarts de finale de la Ligue des Champions.

 Il a pris plus de risques dans la relance et s’est montré sous son meilleur jour défensivement. Les qualités de Florenzi sont certaines. Son jeu offensif est intéressant et il est un très bon centreur. Mais ces qualités ne se voient plus, ou trop peu pour espérer continuer l’idylle avec le PSG. Le match contre Manchester City, ce mercredi en demi-finale aller de la Ligue des Champions, sera révélateur de la hiérarchie pour le coach Mauricio Pochettino. Mais pour l’heure, Florenzi ne se détache pas, il stagne.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG