Restez connectés avec nous
Tebas attaque frontalement Al-Khelaïfi et l'attribution de la Coupe du Monde au Qatar
©Iconsport

Autour du PSG

Tebas attaque frontalement Al-Khelaïfi et l’attribution de la Coupe du Monde au Qatar

Javier Tebas, président de la Liga Espagnole, s’en est pris violemment à Nasser Al-Khelaïfi, président de l’ECA et du Paris Saint-Germain, des propos rapportés par AS. Tebas espère ne plus voir le président parisien dans le monde du football et a aussi taclé le scandale lié à l’attribution de la Coupe du Monde au Qatar.

Tebas « Ce serait une grande nouvelle pour moi si Al-Khelaifi quittait le football et le PSG »

« Nous ne voulons pas de personnes dans le football qui falsifient des bilans et trichent sur les comptes, puis vont donner des leçons de gestion, comme Al-Khelaifi. Ce serait une grande nouvelle pour moi si Al-Khelaifi quittait le football et le PSG. 

Tebas « C’est le vrai scandale pour moi, comment il a été choisi avec des signes évidents de corruption »

Coupe du Monde ?

Ce dont je me plains, c’est de la façon dont il a été choisi, comment ils ont changé les dates. C’est le vrai scandale pour moi, comment il a été choisi avec des signes évidents de corruption, qui apparaissent chaque jour. Quand ils l’ont choisi, ils n’ont pas réalisé qu’en juin et juillet il faisait très chaud au Qatar et en 2014-2015, ils le changent et décident de le mettre au milieu de la saison. C’est un scandale et à partir de là, ce qui se passe après, nous sommes contre »

On ne l’arrête plus, il va faire son mandat de président de la Ligue espagnole sur ça. C’est son combat, il ne lâche rien et cela devient de plus en plus personnel avec Nasser Al-Khelaïfi. Il profite aussi de tous les scandales autour du président parisien pour continuer ses attaques. Cela devient fatiguant, ce tribunal par médias interposés.

Qu’il porte plainte et que cela se résolve dans un tribunal, ou alors, il faut que Nasser Al-Khelaïfi, l’attaque en diffamation. Il faut du concret pour mettre à jour toute cette histoire. Il y a trop de haines et jusqu’à présent, il n’y a pas de condamnation. Mais Tebas continue, ce qui doit profondément agacer le board parisien, toujours sous le feu des critiques. Il faut que ces piques médiatiques cessent et trouvent une résolution pénale.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG