Restez connectés avec nous
Top 10 des raisons de regarder Reims/PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Top 10 des raisons de regarder Reims/PSG

Voici une nouvelle saga. Les 10 bonnes raisons de suivre un match (avec quelques adaptations parfois. On reviendra sur les choses attirantes avant chaque match avec un mélange de sérieux et d’humour. Attention, il ne s’agit pas là de faire un tour exhaustif de la question. On commence ici avec le match du Paris Saint-Germain (2e) ce samedi contre Reims (4e) au Stade Auguste Delaune dans le cadre de la 12e journée de Ligue 1 2023-2024 (coup d’envoi 17h, diffusion Reims/PSG sur Amazon Prime).

10. Un duel au sommet !

Oui, Reims est 4e, se bat dans la cour du PSG, se montre efficace offensivement et est une équipe agressive qui peut aller vite de l’avant. Tout ce que n’aime pas le PSG, il faudra donc suivre ce match, entre deux équipes très différentes, mais qui pour le moment boxent dans la même catégorie dans les sommets de la Ligue 1.

9. Attention le PSG se déplace – DANGER

Deux nuls, deux victoires convaincantes et une victoire très compliquée (contre Brest), c’est un bilan très moyen du PSG à l’extérieur qui perd clairement ses moyens loin du Parc des Princes. Si l’on rajoute la déroute à Newcastle et la défaite à Milan, cela fait un bilan de deux nuls, trois victoires et deux défaites, avec les complications qui vont avec. Alors quand on sait que Reims ne lâche rien dans cette Ligue 1, on peut avoir des doutes, surtout que la confrontation sera un vrai duel, ce que n’aiment pas les Parisiens.

8. Reims – PSG une équipe qui sourit moins au PSG ces derniers temps

Deux derniers matchs, deux tristes matchs nuls et 2 pauvres buts marqués, loin des standards parisiens, c’est aussi la recette Will Still. Si l’on rajoute que le club rémois n’aura rien à perdre et monte en puissance ces dernières saisons, ce match a tout l’air d’être un gros piège pour le PSG. Sur le papier, les hommes de Luis Enrique ne devraient pas faire de détail, mais il y a un blocage à l’extérieur et surtout des doutes sur certains joueurs de l’effectif, notamment dans l’impact physique. Reims ne tendra pas la joue et sera le premier à mettre des « coups ».

7. Mbappé – Deux matchs sans marquer

Il n’a pas marqué lors des deux derniers matchs, pire, contre Milan il a évolué à un niveau de jeu assez faible. Il n’a marqué que 4 fois contre Reims en 9 matchs joué depuis le début de sa carrière. Point positif, 3 de ses 4 buts contre les Remois l’ont été à l’extérieur, mais Mbappé n’a pas fait de Reims son adversaire fétiche et dans une période assez compliquée (globalement) il pourrait avoir du mal face à une belle équipe.

6. Paris face au pressing et l’objectif de passer leader après le nul de Nice

Chaque équipe se bat avec ses armes et ses idées, Reims voudra faire mal sur ses points forts et le pressing en fait partie. Il sera intéressant de voir comment le PSG s’en sort, s’il la joue encore plus collectif avec un groupe acharné prêt à récupérer sa première place. Oui, le PSG a les cartes entre les mains pour passer leader de Ligue 1, enfin, et donc, pour le faire, on regardera la volonté des joueurs pour le faire. Plus tôt cette semaine, Paris n’avait pas su, pu mettre tout ce qu’il fallait pour prendre le large dans son groupe de Ligue des Champions. Même contexte en Ligue 1, contre une équipe moindre (certes) mais avec le même schéma, le même besoin de savoir si Paris a les épaules pour assumer un leadership.

5. Dembélé buteur ? Faut-il encore y croire ?

Il est certainement l’attaquant du PSG qui crée le plus de différence, c’est un poison. Que ce soit à la percussion balle au pied ou par la passe, il évolue a un haut niveau. Il est le parisien qui est à l’origine du plus de but par match (on ne compte pas que la dernière passe dans cette statistique) et donc, ne pas le voir marquer crée un vide qui le définit selon beaucoup d’observateur. Il va y arriver, clairement, on espère, mais c’est long, depuis janvier dernier, même s’il dit ne pas douter, cela doit quand même jouer dans sa tête. Enfin la première (vraie) célébration ?

4. Un duel à l’avantage de Reims ?

On s’explique, Reims aime centrer, le PSG n’aime pas les centres. Reims aime beaucoup les duels, le PSG beaucoup moins. Reims joue beaucoup dans son camp, le PSG jouera aussi beaucoup dans le camp de Reims. Paris a du mal contre les équipes qui jouent regroupées, Reims fait partie de ces équipes. Reims est assez clinique offensivement, le PSG concède souvent des occasions et donc sera en danger. Paris joue à se faire peur, Reims aime profiter des erreurs adverses.

3. Teddy Teuma et Junya Ito : deux dangers difficiles à maitriser

Les deux joueurs font un bon début de saison et ils sont des joueurs offensifs. Il faudra donc les museler pour le pas partir avec un handicap dans le match d’un but encaissé. Reims a également le même problème avec le PSG qui marque souvent au moins un but dans ses matchs. Difficile de voir un 0-0, on pourrait même presque assurer que les deux équipes vont marquer au regard des qualités des deux équipes.

2. Le PSG reste sur 12 buts marqués lors de ses 4 derniers matchs de Ligue 1

Oui, Reims va batailler, mais à un moment, le PSG, en forme peut décider du sort du match tant la puissance offensive est qualitative. Le PSG va-t-il continuer sur sa lancée, on peut l’imaginer, car même si Reims défend bien, il suffit d’un but pour tout désorganiser et ça, le PSG en raffole.

1. Du changement dans le 11 de départ parisien ?

Il y aura la trêve juste après, mais le niveau affiché par certains Parisiens contre Milan pourrait inciter Luis Enrique a faire largement tourner et donner du temps de jeu à certains joueurs. Ce sera une manière aussi de voir quels joueurs lui ont moins plu contre les Milanais. En tout cas, le 11 de départ est indécis et c’est plaisant, car des joueurs du banc frappent à la porte et certains donnent satisfaction. On espère voir 11 joueurs revanchards après la seconde période ubuesque contre Milan.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG