Restez connectés avec nous
Trémoulinas place le PSG "légèrement favori" face à un Barça à la défense fragile

Autour du PSG

Trémoulinas place le PSG « légèrement favori » face à un Barça à la défense fragile

En 8e de finale de la Ligue des Champions (retrouvez le calendrier complet ici), le Paris Saint-Germain aura fort à faire pour venir à bout du FC Barcelone. Un club qui ne lui a pas particulièrement réussi ces dernières années. C’est sur ces matchs décisifs que le PSG sera jugé et cette fois, ce sera sous les ordres de Mauricio Pochettino qui connaît bien le club catalan pour avoir joué puis entraîné leur rival l’Espagnol de Barcelone. Mais si Pochettino vient juste d’arriver à Paris, cela n’empêche pas Benoit Trémoulinas, ancien latéral passé par le FC Séville notamment, de placer les Parisiens en favoris de cette rencontre notamment en mettant en cause la faiblesse de la défense barcelonaise. C’est ce qu’il a affirmé sur le plateau de La Chaîne L’Equipe.

« Le PSG a toutes ses chances. Même si le Barça a Messi, le meilleur joueur du monde qui est capable de faire gagner un match à son équipe à lui tout seul. Je pense que le PSG est légèrement favori. Car le Barça a un gros point noir, c’est sa défense. C’est un problème récurrent depuis plusieurs saisons. Encore plus cette saison, depuis que Piqué n’est plus là…

Trémoulinas « Cette défense n’est pas à la hauteur du Barça… »

Malheureusement, Lenglet a du mal à devenir le patron de la défense. Il est talentueux, je l’aime beaucoup, mais il est en difficulté. Cette défense n’est pas à la hauteur du Barça… Ça devrait être beaucoup mieux. Pour eux, j’espère qu’ils vont récupérer Sergi Roberto. Mais cette défense est un point noir, et c’est pour ça que le PSG a toutes ses chances. », propos relayés par Foot Radio.

Le FC Barcelone n’est plus le grand club qui a dominé l’Europe de ces dernières années. Beaucoup de grands noms sont partis, Andres Iniesta, Xavi et tant d’autres. Il semble normal que la relève ne soit pas encore à la hauteur de ces grands joueurs qui ont compté parmi les meilleurs à leur poste sur les 10 ou 20 dernières années. La démonstration de Trémoulinas parait assez clair tant le FC Barcelone ne domine plus son sujet. Mais c’est bien la défense que l’ex-international Français pointe du doigt. C’est un paramètre à prendre en compte, car clairement cette saison, le club catalan n’est plus que l’ombre de lui-même et parait d’extrêmement friable défensivement. Le PSG peut s’en réjouir ou non.

Non, parce que l’on connaît l’histoire et que l’on ne peut pas l’occulter. En 2017, alors que le PSG avait remporté le match aller 4-0, au terme d’une démonstration de football, les Catalans ont réussi à renverser la vapeur avec un cinglant 6-1 infligé au club de la capitale. Rien n’est joué en football, et la vérité d’aujourd’hui n’est pas celle de demain non plus. Paris a rendez-vous avec son histoire. Mais les Rouge et Bleu peuvent, mais surtout doivent y croire, afin de prouver qu’ils ne sont pas vice-champions d’Europe au hasard.

Dans un autre sens, on peut reconnaître que le PSG est une équipe de très haut niveau, il a l’effectif de ses ambitions et a réussi un parcours l’année dernière qui aurait pu s’avérer victorieux. Il ne manque pas grand chose à Paris, mais une chose importante est de ne pas jouer le match avant le match, ou de laisser ses émotions revivre le passé comme un poids. Il faudra respecter le grand FC Barcelone pour que la potentielle victoire prenne tout son sens. Mais soyons clairs, l’objectif des Parisiens ne s’arrête certainement pas à une victoire en 8e de finale de la Ligue des Champions. Ils rêvent plus grand et depuis l’année dernière le rêve devient de plus en plus réaliste.

Retrouvez ici notre Podcast « Leonardo répond à Thiago Silva et évoque la piste Messi ».

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG