Restez connectés avec nous
Une reprise en petit comité pour les Féminines du PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Une reprise en petit comité pour les Féminines du PSG

Les féminines du Paris Saint-Germain s’apprêtent à reprendre l’entraînement, ce mercredi à Bougival. Une nouvelle saison commence, mais il y a des interrogations partagées par Le Parisien, le nouvel entraîneur n’est toujours pas nommé, des joueuses sont encore à l’Euro, ou encore en vacances. Évidemment, il y a aussi des blessées, à l’image de Marie-Antoinette Katoto. Les Féminines vont donc reprendre en petit comité.

Des absences de marque

« Sans Didier Ollé-Nicolle, toujours officiellement entraîneur en attente de son remerciement, mais avec Gérard Prêcheur, à l’inverse pas encore officiellement nommé, environ 20 joueuses sont convoquées pour les tests médicaux et sportifs de début d’année. Mais il y aura de nombreuses « jeunes ». Cinq sont encore concernées par l’Euro 2022 en Angleterre : les Françaises Sakina Karchaoui, Grace Geyoro, Sandy Baltimore, Kadidiatou Diani et la Suédoise Amanda Ilestedt.

Trois internationales, éliminées de l’Euro ou de la Gold Cup, ont débuté leur quinzaine de jours de repos : la Canadienne Ashley Lawrence, la Norvégienne Celin Bizet et la Suisse Ramona Bachmann. La star Marie-Antoinette Katoto, ne sera pas de la reprise et sera opérée en fin de semaine. Enfin, la Néerlandaise Lieke Martens, touchée au pied droit, est aussi forfait pour la suite de l’Euro et retrouvera bientôt Paris. »

Un groupe jeune et des interrogations

Par ailleurs, la gardienne internationale tchèque Barbora Votikova, toujours en rééducation après sa rupture d’un ligament croisé du genou gauche, poursuivra sa reprise depuis Bougival à partir de ce mercredi. Enfin, Kheira Hamraoui, qui n’entre pas dans les plans du club de la capitale, est toutefois convoquée pour débuter la présaison. »

C’est une reprise compliquée qui attend les joueuses du PSG. Il n’y a toujours pas d’entraîneur et de nombreuses joueuses cadres sont encore indisponibles. En comptant les blessées, les joueuses en vacances suite à la Gold Cup ou encore les éliminées de l’Euro 2022.

Cela fait beaucoup et il ne sera pas simple de préparer la saison avec autant de joueuses dispersées. Mais le calendrier est la raison principale à ce phénomène. Il va falloir intégrer les joueuses au fur et à mesure et espérer que le travail de l’ombre aura été fait pendant les vacances. Il reste encore des internationaux à l’Euro, du coup, cela devrait encore repousser leur retour, si on prend en compte un peu de vacances quand la compétition se finira. Il va être difficile d’y voir clair et de travailler sereinement.

Pour autant, il faut faire avec les moyens du moment. Le PSG est un grand club et doit s’adapter aux contraintes. Il est temps de mettre de l’ordre dans l’équipe, déjà en nommant le nouvel entraîneur.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG