Restez connectés avec nous
Villeneuve "Kezman ? Wenger avait approuvé mon choix...Il a été une grande déception"

Autour du PSG

Villeneuve « Kezman ? Wenger avait approuvé mon choix…Il a été une grande déception »

Charles Villeneuve, ancien président du Paris Saint-Germain (mai 2008 à février 2009), était l’invité d’Europe 1 hier. L’occasion de revenir sur un transfert qui devait aider Paris à grandir mais qui a été un énorme flop : Mateja Kezman, qui avait alors 29 ans et arrivait en provenance du Fenerabahçe.

« Je ne regrette pas son arrivée mais s’il y a eu erreur c’est la mienne ! Je voulais le recruter, nous avions un problème d’avant centre à l’époque. Il m’a semblé que le deal était correct. J’étais allé le voir en personne, j’ai regardé ses stats et téléphoné à un proche à qui je demande très régulièrement des conseils dans ce genre de situation, puisque je n’étais pas un expert, l’entraîneur français d’Arsenal (Arsene Wenger ). Il avait approuvé mon choix.

 Kezman a été une grande déception. Il s’était mal intégré au groupe, il était trop influencé par des parasites autour du club, au sein même du club et des joueurs de l’effectif. »

Dans le jeu et l’état d’esprit, Kezman est un échec pour le PSG.

Pour Kezman, la mission à Paris était compliquée : remplacer Pedro Miguel Pauleta, qui venait de prendre sa retraite. Successeur d’un des joueurs les plus appréciés de l’histoire du club, le Serbe restera sans doute l’un des moins aimés. Son rendement médiocre déçoit énormément (en tout, 10 buts en 53 matchs), mais c’est son comportement qui a marqué les esprits. Sorti sous les sifflets lors de la défaite contre Bordeaux le 4 février 2009 (0-1, demi-finale de Coupe de la Ligue, il jette son maillot sur la pelouse du Parc des Princes. Un geste qui ne sera jamais totalement pardonné, même s’il a rejoué par la suite.

Il reste qu’il s’inscrit dans la lignée des transferts de l’époque : beaucoup de promesses et très peu de résultats. C’est forcément un recrutement qui reste comme une mauvaise expérience pour le président Villeneuve. Quant à Kezman, il a terminé sa carrière entre la Biélorussie et Hong-Kong.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG