Restez connectés avec nous
Zubizaretta encense Pochettino "il a encore l’âme du capitaine"
©Iconsport

Autour du PSG

Zubizaretta encense Pochettino « il a encore l’âme du capitaine »

Habitué à survoler les débats en Ligue 1, il faut reconnaître que le Paris Saint-Germain avait quelque peu perdu de sa superbe en début de saison. Arrivé dans la capitale à mi-parcours pour lui redonner ses couleurs en remplacement de Thomas Tuchel, l’entraineur argentin Mauricio Pochettino est déjà en passe de réussir sa mission avec brio après seulement quelques mois. Toujours en lice dans toutes les compétitions, le PSG lui doit beaucoup et pour Andoni Zubizaretta, ancien portier de la Roja notamment et directeur sportif reconnu, les derniers succès de l’ancien défenseur central des Rouge et Bleu (2001-2003) ne doivent rien au hasard comme il l’a déclaré dans une interview pour le Parisien.

« Il est méticuleux. Il insiste sur l’importance de ressortir proprement les ballons. Son cheminement avec Tottenham plaide pour lui. Dans un championnat dénué de calculs, il a compris que le cours d’un match pouvait basculer en un rien de temps sur un geste génial ou une inspiration. Il sait adapter le jeu de son équipe aux qualités de l’adversaire sans renier ses principes.

Zubizaretta « Pochettino a vite analysé les forces de son effectif. Et il les utilise pleinement. »

A Paris, avec des individualités exceptionnelles, comme Mbappé ou Neymar, il a vite analysé les forces de son effectif. Et il les utilise pleinement. Ce n’est jamais simple pourtant d’arriver en janvier, au sein d’un club finaliste de la précédente C1. Il n’est pas seulement là pour gagner la Ligue des champions, il doit aussi remporter la Ligue 1. A l’image de Pep, il a encore l’âme du joueur et du capitaine qu’il a été.»

Longtemps, le PSG a été montré du doigt pour son manque de liant et de cohésion au sein de son effectif, s’en remettant souvent aux exploits individuels de tel ou tel joueur. Avec cette vision nouvelle, le club parisien montre aujourd’hui un visage collectif bien différent avec des joueurs bien plus impliqués et soudés. Si ce sont toujours les joueurs qui sont les acteurs principaux sur le rectangle vert, le discours et l’attitude du coach a une réelle importance.

La dynamique actuelle montre que le groupe est plus réceptif au discours de son chef d’orchestre et les résultats sont là pour le prouver. Il n’a certes plus tout à fait son destin entre ses mains en championnat mais un revers serait vite oublié en cas de succès sur la scène européenne. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG