Restez connectés avec nous
Adrien Rabiot "Les joueurs français sont traités différemment"

Club

Adrien Rabiot « Les joueurs français sont traités différemment »

Lors d’un entretien accordé à la radio RTL, Adrien Rabiot, milieu de 21 ans du Paris Saint-Germain sur son passage au centre de formation du club de la capitale avec un constat assez amer. Notamment à cause du traitement réservé en France aux jeunes du pays. 

« Ça a été difficile, ne serait-ce que pour intégrer le groupe professionnel. Ça a été une bataille au centre de formation. Les joueurs français sont traités différemment ici en France. Il faut prouver, on est critiqués plus rapidement, c ‘est dommage. Parfois des joueurs étrangers ont plus de crédit. C ‘est dommage car c’est pour ça que certains français ne restent pas en France. Et après on se plaint qu’il n’y ait pas de joueurs français au PSG… »

Des mots qui reviennent assez souvent dans la bouche des jeunes joueurs parisiens, qui ne sont pas sans rappeler les déclarations de Mamadou Sakho (défenseur central de 26 ans formé au PSG et parti à Liverpool en 2013) qui regrettait déjà le traitement réservé aux jeunes pousses parisiennes. Plus récemment, les propos du très prometteur Kingsley Coman (ailier de 20 ans formé à Paris, mais qui a signé son premier contrat professionnel à la Juventus il y a deux ans) pointant du doigt le manque de confiance des dirigeants parisiens à l’encontre de nos « titis », ainsi que la difficulté à intégrer l’équipe première n’ont fait que confirmer cela.

La pression et l’exigence qui entourent le PSG en font un club où il est très difficile de percer. Il est donc plus logique certes regrettable, de voir des joueurs confirmés être préférés à nos jeunes parisiens. Concernant la mentalité française, Carlo Ancelotti à sa grande surprise, avait constaté une grande différence d’investissement et de professionnalisme entre les joueurs français et étrangers aux entrainements du Paris Saint Germain.

C’est une analyse souvent partagée par beaucoup d’entraineurs étrangers qui ont fréquenté la Ligue 1, qui incite à la réflexion et qui pourrait expliquer cela. L’épisode Coman aura eu le mérite de marquer les esprits au PSG.

Il aura surement servi d’exemple aux dirigeants parisiens qui ont récemment donné leur chance a beaucoup de jeunes comme Rabiot, Aréola et Kimpembe (qui vient d’être prolongé jusqu’en 2021). Cela pour le plus grand plaisir des supporters du Paris Saint Germain, fiers de voir évoluer chaque weekend de jeunes joueurs issus de la formation parisienne, sur les pelouses de Ligue 1 et dernièrement sur la scène internationale

Article rédigé par Arthur Barbaud

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club