Restez connectés avec nous
Breidablik/PSG - Ollé-Nicolle évoque les difficultés à craindre face aux Islandaises
©Iconsport

Club

Breidablik/PSG – Ollé-Nicolle évoque les difficultés à craindre face aux Islandaises

Didier Ollé-Nicolle, entraîneur de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain depuis cet été (il a pris la place d’Olivier Echouafni), a évoqué dans des propos relayés par le site officiel du club le match de ce mercredi soir face à Breidablik dans le cadre de la 1ere journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2021-2022 (coup d’envoi à 21h, diffusion sur la chaîne Youtube de DAZN). Le coach parisien n’a pas caché qu’il se méfie de ce déplacement en Islande.

« À un match physique en raison de la température et du fait que l’on va jouer sur un terrain synthétique, face à un adversaire athlétique. La majorité des joueuses de cette équipe sont internationales et forment l’ossature de la sélection islandaise. Lors des tours préliminaires, elles ont marqué dix-huit buts et encaissé seulement deux pour se qualifier pour la phase de groupes. Elles ont été sacrées championnes d’Islande et ont gagné la coupe nationale en s’imposant 4-0 samedi. Sur ce que j’ai vu en vidéo, j’ai vraiment le sentiment que nous allons affronter une équipe en pleine confiance.

Ollé-Nicolle « Il a fallu faire quelques ajustements et s’adapter. »

Dans quel état d’esprit sont les joueurs ?

Notre dernier match a été annulé, ce qui est toujours ennuyeux quand on l’a bien préparé. Au dernier moment, le soufflet est un peu retombé. Nous avions également réalisé une préparation en fonction de la rencontre de Champions League qui arrivait et de ce déplacement en Islande. Il a fallu faire quelques ajustements et s’adapter, mais c’est le propre du sportif de haut niveau. On ne peut pas tout prévoir. Mais l’équipe se sent bien, les joueuses sont très réceptives, il y a une bonne mentalité dans le groupe. »

Le PSG a des armes pour s’imposer et c’est l’objectif fixé lors de ce déplacement. Cependant, Ollé-Nicolle a bien raison de souligner que la mission ne sera pas facile à remplir. Il y a une très bonne équipe en face qui a aussi l’habitude de jouer cette compétition.

Cela avec un contexte particulier, des conditions climatiques pas forcément simples et un terrain synthétique qui change certaines habitudes par rapport à une pelouse. Aussi, le PSG a vu son match contre Guingamp (5e journée de D1) initialement prévu ce dimanche être reporté d’une semaine. Une décision au dernier moment à cause des conditions climatiques et qui bouleverse forcément le calendrier parisien. Mais cela fait partie du football et ce ne pourra pas être une excuse en cas de mauvais résultat.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club