Restez connectés avec nous
Coupe du Monde - Messi évoque son record de matchs et motive les troupes pour les 8es de finales
©Iconsport

Club

Coupe du Monde – Messi évoque son record de matchs et motive les troupes pour les 8es de finales

Lionel Messi, attaquant de 35 ans du Paris Saint-Germain et l’Argentine, s’est exprimé après le match remporté facilement contre la Pologne, 2-0 (voir le résumé ici). Cela permet aux hommes de Lionel Scaloni de terminer premier du groupe, un objectif pour l’Albiceleste, comme en a témoigné La Pulga visiblement soulagée. Messi a aussi évoqué son nouveau record, il est désormais le joueur qui a joué le plus de matchs en Coupe du Monde, devant Diego Maradona, un honneur pour le numéro 30 du PSG.

Messi « Diego serait super heureux pour moi »

« Diego serait super heureux pour moi. Je l’ai appris récemment, je ne le savais pas. C’est un bonheur de pouvoir continuer à atteindre ce genre de records. Je crois que Diego serait super heureux pour moi, parce qu’il m’a toujours témoigné beaucoup d’affection, il était toujours content quand les choses marchaient bien pour moi. »

Messi/Maradona, c’est l’histoire d’une comparaison sans fin entre deux génies du football, chacun à son époque. Messi est une légende, mais il lui manque une Coupe du Monde, que son aîné a su remporter. Mais les deux hommes se sont toujours appréciés et au-delà de la rivalité historique, ce que Messi entreprend dans sa carrière est exceptionnel. Une Coupe du Monde à son actif le placerait à coup sûr, sans ambiguïté, comme le tout meilleur joueur au monde de tous les temps. Mais gagner la Coupe du Monde n’est pas chose aisée, il va falloir faire mieux que ce qu’ils ont fait durant la phase de poules.

Messi « J’étais vraiment frustré d’avoir manqué le penalty »

« On a atteint notre premier objectif, qui était de sortir de ce groupe premier, après avoir commencé comme on l’a fait. J’étais vraiment frustré d’avoir manqué le penalty, parce que je savais qu’un but pouvait changer tout le match, qu’il te fait jouer d’une autre manière… Mais je crois qu’à partir du penalty que j’ai manqué, l’équipe en est ressortie plus forte. Les gens sur le banc m’ont encouragé, et je crois qu’on a fait un gros match, du beau jeu.

Messi « Quel que soit l’adversaire, ce sera compliqué »

Après le premier but, tout est allé dans notre sens. On a recommencé à faire ce qu’on a fait pendant tant de temps et ce que l’on cherchait à faire depuis le début du Mondial, mais qu’on n’avait pas pu concrétiser pour diverses raisons. Mais avoir pu le faire aujourd’hui, ça donne confiance pour la suite. On sait que désormais, tout est très difficile. Que quel que soit l’adversaire, ce sera compliqué. On l’a vu récemment, à nos dépens, que n’importe quel adversaire peut faire un bon match contre toi et te battre. Donc dès demain, on commencera à se préparer. »

L’Argentine a fait un bien meilleur match mais il faut relativiser avec le niveau de l’adversaire. La Pologne a livré un match désastreux. Pour les hommes de Scaloni, l’Australie constitue un 8e de finale abordable, à condition de mettre les ingrédients nécessaires. Messi est en mission, et l’Argentine monte donc en puissance. Il est important de voir les grands joueurs aller loin dans la compétition pour avoir le droit à des joutes de haute volée.

Messi a manqué un penalty et s’en est sorti par d’autres joueurs, ce qui est bon signe. Le plus dur commence désormais, les matchs à élimination directe ne laissent rien au hasard. Il faut gagner, se battre et tout donner. Pour le moment, on n’a pas vu totalement cela de l’Albiceleste. On espère que ce match contre la Pologne ne sera pas dû qu’au faible niveau de l’adversaire. Rendez-vous dans quelques jours.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club