Restez connectés avec nous
De Almeida savoure son intégration au PSG et décrit Prêcheur
@Iconsport

Actu Féminin

De Almeida savoure son intégration au PSG et décrit Prêcheur

Elisa De Almeida, latérale droite ou défenseure centrale de 24 ans du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France, s’est confiée dans une interview publiée par Le Parisien ce dimanche. L’occasion pour la joueuse arrivée en 2021 en provenance de Montpellier d’évoquer son adaptation à Paris et l’entraîneur Gérard Prêcheur qui a remplacé Didier Ollé-Nicolle durant l’été 2022.

De Almeida « Les filles me font confiance, le staff aussi, donc ça facilite les choses. »

« Comment vous sentez-vous dans cette équipe ?

Super bien. J’ai beaucoup plus de temps de jeu que l’an dernier. C’est aussi pour ça que j’avais signé au PSG. Forcément, je me sens bien. On se sent tous mieux en jouant, je pense (sourire). Je suis bien intégrée dans l’équipe, c’est le top.

Sur quels points avez-vous progressé depuis votre arrivée ?

Honnêtement, sur pas mal de choses. J’essaye petit à petit de ramener mon leadership dans cette équipe, de prendre un peu plus de place. Ce n’est pas si facile, pas forcément un trait de ma personnalité de m’imposer. Je suis plutôt discrète. Donc c’est dur mais j’y arrive peu à peu. Les filles me font confiance, le staff aussi, donc ça facilite les choses.

De Almeida « Ça doit être dur pour qu’après ce soit plus beau. »

Quelle est votre relation avec Gérard Prêcheur ?

Je le connaissais déjà pour l’avoir eu en formation à Clairefontaine. Je savais déjà qui il était. Ça se passe super bien. C’est un coach que j’ai toujours apprécié. J’étais contente de son arrivée et je le suis toujours aujourd’hui (rires). On échange beaucoup tactiquement, sur ses attentes sur le terrain, avec lui ou Jocelyn (Prêcheur, fils et adjoint du coach).

La dureté de Prêcheur à l’entraînement fait-elle la différence ?

Ça doit être dur pour qu’après ce soit plus beau. On apprend beaucoup la semaine. Il nous dirige beaucoup. Après Montpellier, forcément, il nous a corrigées sur ce qu’on a mal fait. On écoute et on met en place sur le terrain. »

C’est toujours un plaisir de voir une joueuse afficher ainsi son bonheur au PSG, d’autant plus après une saison 2021-2022 tristement marqué par les polémiques et tensions. De Almeida n’a pas tout apprécié depuis son arrivée, forcément, mais elle a su passer outre et se concentrer sur le positif. Lequel est d’autant plus marqué depuis les changements de cet été. Il y a un souffle à Paris et cela fait du bien. Même si tout n’a pas été réussi sur le terrain, avec un PSG diminué par 2 blessures importantes (Marie-Antoinette Katoto et Paulina Dudek).

Il y a tout de même de bonnes choses et on remarque que malgré les difficultés pour se relancer en ayant perdu 2 joueuses essentielles que le PSG garde un bilan très honorable. Il est toujours en lice pour remporter des titres et semble gagner en confiance. C’est en partie grâce au travail de Prêcheur, qui a l’air d’avoir réussi à ramener une ambiance saine du côté des Féminines. Cela sans oublier d’être exigeant à l’entraînement. Un point que De Almeida tourne parfaitement au positif. Espérons que tout le groupe en fera autant.

Publicités
Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

     

Derniers articles

Publicité

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Actu Féminin