Restez connectés avec nous
Donnarumma évoque sa concurrence avec Navas et son adaptation à la Ligue 1
©Iconsport

Club

Donnarumma évoque sa concurrence avec Navas et son adaptation à la Ligue 1

Arrivé cet été au Paris Saint-Germain après la fin de son contrat à l’AC Milan, son club formateur, Gianluigi Donnarumma, gardien âgé de 22 ans, s’impose petit à petit au sein de sa nouvelle équipe. Dans un entretien accordé à France Football, l’international italien, est revenu sur son adaptation à la Ligue 1, mais aussi la concurrence avec Keylor Navas, portier du PSG âgé de 34 ans.

Donnarumma «Keylor et moi sommes unis, à l’image de tout le vestiaire»

«Avec Keylor, j’entretiens un excellent rapport, il n’y a pas le moindre conflit. Il arrive que des gens parlent à tort et à travers, se mettent à imaginer des situations compliquées. On ne peut rien y faire. Mais ce n’est aucunement la réalité. Nous sommes tous les deux amis et tout se passe très bien entre nous. Keylor et moi sommes unis, à l’image de tout le vestiaire. Vous savez, nous sommes deux garçons très tranquilles et respectueux.»

Donnarumma «Si tu n’es pas à 110 %, tu ne gagnes pas les matchs»

«Après, c’est sûr qu’au PSG, je me trouve dans une situation nouvelle pour moi, mais je le vis très bien. Cela m’aide à mûrir. Comme de découvrir un nouveau Championnat, qui est clairement monté en puissance. La Ligue 1 est très compétitive. Mais je ne suis pas surpris car, de l’extérieur, j’avais décelé que rien n’y est joué d’avance et qu’elle avait un tel niveau, comme l’ont démontré les Championnats très disputés de ces dernières saisons. Si tu n’es pas à 110 %, tu ne gagnes pas les matches. Si ton adrénaline baisse un peu, tu te retrouves en difficulté.»

La relation entre Navas et Donnarumma semble très bien se dérouler, pour le PSG il s’agit donc d’une excellente nouvelle. Avoir deux gardiens de cette qualité, aurait pu emmener à une situation difficile. Ces derniers seraient titulaires dans n’importe quel grand club européen. Il fallait donc qu’ils acceptent d’être mis en concurrence et d’être par moments sur le banc, malgré des performances satisfaisantes. Mais cette situation reste tout de même provisoire, puisque petit à petit c’est le portier italien qui devrait être le numéro un. Il s’agit de voir quand.

Ce dernier a été recruté et signé jusqu’en 2026, ce qui signifie indéniablement qu’il veut s’imposer au sein du club parisien sur le long terme. Son adaptation a tout de même été rapide, s’intégrer dans un nouveau championnat n’est jamais simple. Globalement, les avis vis-à-vis de la Ligue 1 sont souvent les mêmes, ce qui laisse penser qu’il s’agit d’un championnat plus difficile qu’on ne le croit. En France, la Ligue 1 est souvent dénigré, comparé aux autres championnat européens. Mais le niveau semble se relever saison après saison. Même s’il y aura toujours un écart entre le PSG et ses concurrents, ces derniers offrent tout de même plus d’adversité et ne sont plus intimidés face à cette équipe parisienne.

L’entraînement de Messi avant Lens/PSG :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club