Restez connectés avec nous
Mercato - Donnarumma, une prolongation et un concurrent en approche ?
@iconsport

Club

Donnarumma évoque son ressenti, l’echec en LDC et Buffon !

Gianluigi Donnarumma, gardien de 24 ans, s’est exprimé dans une longue interview pour Onze Mondial. Il fait le point sur sa situation, sur son ressenti à Paris. Il évoque aussi la Ligue des Champions et notamment la défaite de cette saison en essayant d’apporter une explication. Il se dit très motivé à l’avenir pour y parvenir. Enfin, il s’est montré élogieux envers son aîné, aussi passé par le Paris Saint-Germain, Gianluigi Buffon.

Donnarumma « Je me sens bien à Paris »

« Je me sens bien à Paris, je me sens vraiment fier de représenter ce club et cette ville. Je sens la confiance de l’institution et son ambition. De mon côté, il y a aussi une grande confiance dans le projet. J’espère sincèrement rester longtemps et écrire une page de l’histoire de ce club. 

Donnarumma « On veut tout faire pour aller la gagner l’an prochain »

C’est sûr que l’on pouvait faire mieux. Au-delà de la force collective, il nous aurait fallu un peu plus de chance. Notre premier match à élimination directe était une finale avant l’heure. C’était du 50/50. Tous les scénarios étaient envisageables. On aurait pu leur faire plus mal, il y a des regrets, malheureusement ça s’est passé comme ça. La Ligue des champions est pour une seule équipe chaque année et toutes les équipes sont mortes de faim. En tout cas, Paris mérite de la gagner. On veut tout faire pour aller la gagner l’an prochain.

Donnarumma « Après le match, il y aussi le moment de l’autocritique qui est important »

Il y a forcément ce moment compliqué où tu réalises après quelques secondes que tu t’es manqué. Là, tu peux être amené à te dire d’instinct : ‘J’aurais dû être là, j’aurais dû voir ça, j’aurais dû dire ça…’. Mais il ne faut surtout pas avoir ces pensées, il faut rester dans son match. C’est le moment qui vient après qui est fondamental, parce que le match continue et il faut retourner dedans avec la tête, penser au prochain ballon, à la prochaine attaque. C’est aussi ça la difficulté de ce poste, il faut apprendre à faire le vide après ces moments dévastateurs. Les erreurs, ça arrive et ça arrivera encore, à moi et aux autres. Ça fait partie du foot, on ne peut rien y faire, qu’on le veuille ou non. Après le match, il y aussi le moment de l’autocritique qui est important. C’est celui qui va te permettre de repartir au boulot sur des bases saines. »

La Ligue des Champions, c’est une dizaine de prétendants sérieux, quelques autres outsiders chaque saison. Souvent, ce sont les mêmes équipes qui vont au bout, il y a peu de surprises de manière générale et le PSG ne fait pas encore partie du top 4 des équipes qui ont l’avantage sur les autres. Le PSG navigue dans les meilleurs clubs d’Europe, il reste une équipe que personne ne veut jouer, mais l’équipe n’arrive pas à franchir le pas.

On dit qu’il faut du talent, un vrai groupe et de la chance. Clairement, ces dernières saisons, il a manqué de tout sauf du talent et pourtant le club parisien enchaine les fiascos. On dit aussi que le plus difficile est de gagner la première fois, ce n’est pas faux, l’expérience d’un club pour accéder à ce niveau de performance s’acquiert avec le temps. Il n’y a qu’à voir Manchester City, qui demeure l’une des plus belles équipes d’Europe depuis quelques saisons et qui n’a encore pas remporté la coupe.

Ce sera peut-être chose faite dans deux semaines, mais cela fait 15 ans qu’ils essayent et qu’ils ont mis les moyens pour. Le PSG doit s’inspirer, travailler, l’équipe, le collectif et tenter d’être cohérent toute la saison. On espère que le club a compris.

Donnarumma « Gigi m’a transmis cette manière d’être un champion »

« C’est difficile de parler d’un conseil surtout quand Gigi Buffon m’en a donné des dizaines qui m’ont permis de grandir. J’ai eu le privilège de faire mes classes dans les pas du plus grand gardien de tous les temps. À travers beaucoup de confidences et de confiance, Gigi m’a transmis cette manière d’être un champion sur et surtout en dehors des terrains. Nous nous parlons encore très souvent. Je lui dois beaucoup et je reste admiratif de ce qu’il a pu accomplir dans sa carrière. »

La filiation va jusqu’au prénom. Donnarumma et Buffon sont fait du même bois, faits pour être des Champions. A 24 ans, Donnarumma n’a pas encore le bagage de son aîné, il y a du travail. Mais on sent tout le potentiel qui est là. C’est toujours beau de voir des messages entre les joueurs de générations différentes. Surtout que Buffon a vu grandir Donnarumma comme son successeur. On sent de l’admiration de Donnarumma pour l’ancien gardien de la Juventus.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Club