Restez connectés avec nous
Mercato - Prêcheur, le PSG aurait trouvé son successeur !
@iconsport

Club

Fabrice Abriel de retour au PSG « l faut savourer ce moment solennel »

Fabrice Abriel, 44 ans, vient d’être nommé entraîneur de l’équipe féminine du Paris Saint-Germain. Après trois saisons réussies à la tête du FC Fleury 91 en D1 Arkema, l’ancien joueur professionnel formé au PSG fait son retour au club dans un nouveau rôle. Dans sa première interview sur le site officiel du PSG, Abriel exprime sa fierté : « C’est un réel honneur d’avoir été choisi pour diriger l’équipe féminine du Paris Saint-Germain. » Il s’est présenté, il a également abordé son projet de jeu et ses ambitions.

Abriel « C’est aussi un retour, dans un club où j’ai passé le plus de temps dans ma carrière »

Que ressens-tu avec cette signature ?

On ressent le sentiment d’avoir traversé beaucoup de choses. Aujourd’hui, je pars sur une nouvelle feuille. Concrétisation et vigilance, c’est le métier d’entraîneur, il faut être prêt, mais il faut aussi savourer. Il faut savourer ce moment solennel avec la signature. C’est aussi un retour, dans un club où j’ai passé le plus de temps dans ma carrière, je ne suis plus joueur, maintenant, je suis entraîneur. J’ai mes diplômes dans le sac à dos. On va voir maintenant si on est capable de faire un bout de chemin ensemble et le mieux possible. On veut les résultats le plus élevé.

Abriel « On est là pour gagner des matchs tous les weekends et gagner des titres »

Présente-toi…

Je suis né à Suresnes dans le 92, j’ai pris ma première licence à Marly-le-Roi, j’ai habité à Achères et entré en 89 sous forme de détection. On était quatre à être pris. Ensuite j’ai continué ce parcours de jeunes jusqu’à la signature pro. J’ai été contaminé Paris Saint-Germain. C’est une expérience à vivre, le projet, c’est l’ambition. Le projet, il est évidemment un projet de compétition.

On est là pour gagner des matchs tous les weekends et gagner des titres. On doit prendre aussi en considération qu’il y a la formation aussi. Il y a cette passerelle à développer, on connaît l’esprit et la spécificité du football féminin, il faut être très pédagogique. J’ai tes joueurs et entraîneur du côté masculin et je vais essayer d’apporter ce que j’ai réussi à faire sur mon expérience précédente et que je vais continuer à parfaire.

Quel projet de jeu ?

J’ai un projet de jeu protagoniste, j’aime avoir l’initiative. Je veux être efficient et ensuite être au cœur du jeu et récupérer beaucoup les ballons. Il faut enclencher ce rapport de force. Je veux que mon équipe ait une compréhension intelligente des situations. On réfléchit ensemble comment on peut faire ensemble. On peut battre tout le monde.

Abriel « Je veux savoir comment elles vivent ensemble »

J’ai mon idée sur l’équipe et le comportement de l’équipe pendant un match. Ensuite, pour être très complet, il faut que je les voie au quotidien. Travers des mini jeux, des difficultés, mais aussi des coopérations, des ententes. Je veux aussi faire des évaluations individuelles. Je veux savoir comment elles vivent ensemble. Je dois essayer, que tout le monde soit aligné et dans les meilleures dispositions quand les échéances les plus importantes vont arriver.

Abriel « J’espère qu’on pourra vivre ensemble une aventure exceptionnelle »

Un dernier mot ?

J’espère qu’on pourra vivre ensemble une aventure exceptionnelle. Sur le plan humain, mais aussi sur le plan sportif. Je veux qu’on reste concentré, solidaire dans l’adversité et on aura beaucoup de chance d’aller au bout.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Club