Restez connectés avec nous
Galtier confirme Marquinhos en capitaine et le défend
©IconSport

Club

Galtier confirme Marquinhos en capitaine et le défend

Depuis l’élimination du Paris Saint-Germain en 8e de finale de la Ligue des Champions 2021-2022 face au Real Madrid, Marquinhos a fait partie des Parisiens les plus remis en question, du moins pour ce qui est du statut de capitaine. Mais Christophe Galtier, nouvel entraîneur depuis le début du mois, a confirmé dans L’Equipe que le défenseur central de 28 ans va garder ce rôle et il l’a défendu face aux critiques subies.

« Qui sera votre capitaine ?

Marqui. Il y aura des vice-capitaines. Ils ne le savent pas encore.

Marquinhos a affiché de la fébrilité émotionnelle face au Real Madrid ?

Non, parce que je le vois jouer chaque année. Ce qui s’est passé à Madrid, en Ligue des champions, c’est irrationnel.

Galtier « ce n’est pas Marqui, c’est tout le monde. »

Les entraîneurs disent ça tous les ans…

Sur la double confrontation, jusqu’à la 61e minute, il n’y a personne qui pense que le PSG va être éliminé. Il y a eu à la fois la « magie » de ce qu’est cette compétition-là, un stade qui attendait ce premier but et une équipe qui a mis une énorme pression, et ça s’est enchaîné de manière incroyable. Mais ce n’est pas Marqui, c’est tout le monde. »

Le message est donc clair, Galtier garde Marquinhos en capitaine. Il peut y avoir des sceptiques, car Paris a en effet craqué la saison dernière et le Brésilien a lui-même commis une erreur. Cependant, le nouvel entraîneur rappelle très justement que le défenseur n’est pas non plus le grand responsable de la défaite. C’est un échec collectif. Rien que sur le 3e but, certes son tacle n’est pas au niveau attendu, mais il y a avant cela ses coéquipiers qui perdent la balle à l’engagement et ne mettent pas l’énergie nécessaire pour la récupérer.

Sans oublier le manque de gestion de la part du coach Mauricio Pochettino. Ce dernier a aligné Marquinhos sur une dizaine de matchs de suite malgré les sélections de Marquinhos et des signes de fatigue. Le capitaine a dû compenser pendant des mois les failles de ses coéquipiers et a fini par se rater. Il y a surtout le sentiment qu’il faut corriger le reste pour que le Brésilien s’exprime dans les meilleures conditions. Car il fait ainsi indéniablement partie des meilleurs.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club