Restez connectés avec nous
Galtier répond aux doutes face à sa place au PSG et affiche son bonheur
@Iconsport

Club

Galtier répond aux doutes face à sa place au PSG et affiche son bonheur

Débarqué cet été en provenance de l’OGC Nice, Christophe Galtier a donc pris le siège laissé vacant depuis l’éviction de son prédécesseur sur le banc de l’équipe première du Paris Saint-Germain. Vainqueur du championnat de France avec le LOSC lors de la saison 2020-2021, il n’a plus à prouver son talent à l’intérieur des frontières françaises. Avec le PSG, il est pour la première fois à la tête d’un club qui a de fortes ambitions européennes mais également les moyens de ses envies. Interviewé par le Parisien, il livre sa joie de faire partie d’un tel projet et balaie les doutes émis par la presse le concernant.

Galtier «  je vais apprécier chaque moment car quand on est entraîneur, on rêve de vivre ça ! »

« Le PSG peut-il vous faire passer dans le gotha des grands entraîneurs et, à l’inverse, vous ramener à l’échelon inférieur si ça se passe mal ?

Je ne me suis jamais posé la question, et je ne me la poserai pas. Je vais avoir 56 ans, je suis tellement content d’être là, tellement d’entraîneurs aimeraient être à ma place que je m’interdis de m’interroger là-dessus. On m’a dit récemment : apprécie chaque instant. C’est si rare dans une carrière d’être au contact de ces joueurs, dans un club comme le PSG, avec un engouement et une organisation incroyable.

Il y aura des moments difficiles, je ne sais pas si ce sera sur le plan sportif ou relationnel, parce qu’il y aura des décisions à prendre mais, depuis le 4 juillet, et je ne sais pas jusqu’à quand, je vais apprécier chaque moment car quand on est entraîneur, on rêve de vivre ça !

Galtier « Je comprends le scepticisme des uns et des autres quand mon nom est apparu. »

Gêné par le fait d’être l’entraîneur QSI autour duquel il y a le plus de doutes ?

Pas du tout. C’est une source de motivation incroyable. Je ne la subis pas, je m’appuie dessus. Je comprends que ça puisse être le cas. Après, il y a certains mecs – qui eux ne méritent pas le titre de journaliste – et que je trouve à la fois malpolis et parfois très irrespectueux.

Mais ça ne déclenche pas de rancœur, c’est une source de motivation. Je comprends le scepticisme des uns et des autres quand mon nom est apparu : je n’ai pas un parcours international, je suis marseillais… Mais putain, je suis tellement heureux d’être là ! »

La presse française est très souvent prompte à critiquer les moindres faits et gestes du club de la capitale. Certes, Christophe Galtier n’a pas de « passé européen » comme Ancelotti, Emery et Tuchel, ni mondial comme Blanc. Mais est-ce à la fois une obligation et un gage de réussite ?

Possédant des joueurs avec de grandes qualités techniques et tactiques, Le PSG a seulement besoin d’un meneur d’hommes capable de donner de la confiance en son système de jeu et qui saura faire évoluer ses joueurs dans un environnement sain.

Pour l’instant, le pari des dirigeants parisiens semble porter ses fruits, le coach prend du plaisir à être là et les joueurs lui rendent de la plus belle des manières sur le terrain. Si les conclusions seront bien évidemment tirées en fin de saison et pas avant, les cartes semblent avoir été redistribuées d’une façon pour le moins judicieuse.

On apprécie en tout cas la mentalité de Galtier, qui comprend même les doutes et ne veut pas chercher une polémique ou une tension. Simplement, il savoure d’être à la place qu’il a aujourd’hui et il a bien raison. Cela, on s’en doute, avec une immense motivation pour réussir.

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club