Restez connectés avec nous
Gueye se confie : son adaptation au PSG, son rôle de "grand frère" et Pochettino
©Iconsport

Club

Gueye se confie : son adaptation au PSG, son rôle de « grand frère » et Pochettino

Idrissa Gueye, milieu de 31 ans du Paris Saint-Germain sous contrat jusqu’en 2023, s’est confié au micro de PSG TV. L’international sénégalais (73 sélections) a évoqué son arrivée à Paris, son rôle particulier auprès des jeunes, le coach Mauricio Pochettino, l’entraînement et la passion de son fils.

Gueye « J’ai failli rater ma carrière à cause de ça. »

Mon adaptation au PSG ?

Cela s’est très bien passé pour moi dès le début, quand je suis arrivé. Les joueurs m’ont bien accueilli, surtout Kimpembe et Diallo. Ils m’ont mis à l’aise et m’ont bien intégré dans le groupe.

Un rôle de grand frère dans le vestiaire ?

Je suis toujours plus à l’aise avec les jeunes. Je sais que ce n’est pas facile d’arriver en tant que jeune, tu es tout de suite impressionné par les professionnels et cela peut te bloquer pendant les entraînements, à ne pas te lâcher et ne pas saisir ta chance. Je sais ce qu’ils ressentent quand ils arrivent. Moi, je suis là en tant que grand frère pour les aider à se libérer.

J’ai failli rater ma carrière à cause de ça. Quand je suis arrivé en pro, j’étais beaucoup timide donc je n’allais pas forcément au duel. Je ne faisais pas ce qu’il fallait quand j’arrivais chez les pros. Dès que je descendais avec la CFA, je me lâchais complètement. Je me rappelle que le coach du LOSC à l’époque disait au directeur sportif que j’étais trop gentil sur le terrain. Alors qu’avec la CFA, j’étais le grand méchant. Ce sont deux univers complètement différents, je sais que c’est difficile de passer le cap. C’est pour ça que je suis là pour les aider à passer ce cap-là.

Gueye « Il a appris à connaître tous les joueurs personnellement et après sur le terrain il essaye de voir ce qui est mieux pour l’équipe. »

L’approche de Pochettino ?

Cela s’est très bien passé pour tout le monde. On a vu que c’est un coach très sympa, qui est ouvert à tous les joueurs. Il n’est pas venu avec des a priori. Il a appris à connaître tous les joueurs personnellement et après sur le terrain il essaye de voir ce qui est mieux pour l’équipe, en faisant tourner pour donner une chance à tout le monde. Pour un joueur, c’est important de parler avec le coach pour savoir ce qu’il pense, pour qu’il y ait ce feeling qui passe. C’est ce qu’il a fait dès qu’il est arrivé en parlant à tout le monde individuellement. Il y a des cas personnels et des cas collectifs.

On s’entend bien. On savait que c’était un coach qui aime mettre de l’intensité dans l’entraînement, on n’a pas été surpris. On a eu beaucoup de travail physique. Cela aide à se sentir mieux sur le terrain, en sachant que l’on peut mieux finir les matchs.

Comment cela se passe à l’entraînement ?

On joue, il n’y a pas de statut particulier. C’est bien pour nous que tout le monde demande, que tout le monde se donne à fond à l’entraînement. Ils doivent aussi se préparer pour des combats en match.

Gueye « Je suis fier de le voir avec le maillot tous les jours. »

Mon fils est fan du PSG ?

Je suis fier de le voir avec le maillot tous les jours. Il pense toujours que je vais jouer un match, alors il me dit « papa, but ». Alors je lui dit que c’est pas aujourd’hui, que c’est demain. Et quand c’est le jour du match, il est encore plus excité. Il court partout, il ouvre la porte et il porte le maillot toute la journée. Il a plein de maillots, de toutes les couleurs.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club