Restez connectés avec nous
Herrera se confie à propos de Tuchel et la tactique utilisée au PSG
©IconSport

Club

Herrera se confie à propos de Tuchel et la tactique utilisée au PSG

Ander Herrera, milieu de 30 ans arrivé au Paris Saint-Germain l’été dernier (après la fin de son contrat à Manchester United), a répondu aux questions de Stadio TV. L’Espagnol a notamment été invité à donner son avis sur le coach parisien Thomas Tuchel et la tactique qu’il met en place sur le terrain. L’occasion d’évoquer brièvement la pression à Paris et le manque d’attention des observateurs.

Herrera « Ici, gagner est une obligation totale, sinon c’est une tragédie. »

« Dans les grandes lignes, il me fait penser à Van Gaal. Il aime un football organisé par position, c’est le ballon qui se déplace et le joueur doit être dans ses zones déterminées pour le trouver. Il n’a rien à voir par exemple avec Marcelo Bielsa, un entraîneur qui favorise aussi le jeu offensif, mais qui recherche un football en mouvement continu, où tu dois casser les lignes, aller chercher le ballon toi-même. L’exigence qu’il y a à Paris, je ne l’avais jamais connu avant. Ici, gagner est une obligation totale, sinon c’est une tragédie. On a perdu 2-1 à Dortmund. En Ligue des Champions, c’est un résultat correct à l’extérieur. Mais ça a été une tragédie absolue. Au retour, la cohésion de groupe était incroyable et ça a donné la victoire.

Herrera « Les gens gardent en tête ces matchs-là, et cherchent la polémique. »

Le système à l’aller contre Dortmund m’a surpris ?

Le système a beaucoup changé pendant toute la saison, mais les gens ne regardent pas beaucoup la Ligue 1. On a joué plusieurs fois avec une défense à quatre, mais avec un défenseur qui s’intègre au milieu de terrain, Au final, on était habitués à ce système. Mais en Ligue des Champions je crois que nous ne l’avions jamais fait. Les gens gardent en tête ces matchs-là, et cherchent la polémique. C’est un entraîneur qui aime aussi beaucoup changer le système pendant les matchs. Moi, j’ai été deux ou trois fois latéral droit tout en jouant pratiquement en milieu de terrain. », propos traduits par Paris United.

C’est toujours intéressant d’avoir quelques détails donnés en plus par les joueurs sur la façon dont l’entraîneur leur parle de leur philosophie de jeu et de ce qu’il attend d’eux sur le terrain. On voit que Tuchel prépare l’équipe avec des zones à occuper. Ce que l’on retrouve souvent dans ses interventions au micro de PSG TV, avec l’envie d’avoir certains joueurs à certains endroits pour faire mal à l’adversaire. Une approche pas forcément simple à intégrer, mais qui peut être très efficace une fois que c’est fait. Cela explique peut-être des moments d’irrégularités au PSG. Mais aussi le fait que l’on a vu quelques très grandes performances. Même s’il n’y a pas que cet élément à prendre en compte, évidemment.

Surtout, il faudrait avoir bien à l’esprit que le schéma tactique ne fait pas tout. Les observateurs ont trop tendance à tout analyser à partir du dessin qui est fait juste avant la rencontre. Il y a toujours l’importance du rythme mis par les joueurs, mais aussi tous les détails qui se passent qui ne sont pas visibles dans ce schéma. Herrera l’évoque très bien. Même si on n’a pas eu le sentiment de voir les mêmes choses que d’habitude contre Dortmund. On était loin du 4-4-2 qui sert souvent de base avec une défense qui semblait tout de même être très souvent à 3. Il reste qu’il a raison de rappeler l’importance des consignes. Lesquelles ont finalement amené la qualification et fait un peu oublier la défaite de l’aller, alors que certains parlaient comme si la saison était gâchée par celle-ci.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club