Restez connectés avec nous
Icardi évoque son plus beau souvenir au PSG, son retour en forme et l'ambiance
©Iconsport

Club

Icardi évoque son plus beau souvenir au PSG, son retour en forme et l’ambiance

En marge de son interview pour le site officiel du Paris Saint-Germain la semaine dernière, Mauro Icardi a répondu à plusieurs questions des supporters dans la rubrique Ask. Le buteur parisien de 27 ans a alors notamment évoqué son rêve d’enfance, ses tatouages, son plus beau souvenir à Paris, son retour de blessure, l’ambiance dans le groupe et l’importance de sa famille.

Icardi « Je les aime tous de la même façon. »

Ce que j’aime faire à Paris quand je ne joue pas au foot ?

A Paris, quand je ne joue pas, que je ne m’entraîne pas, je passe beaucoup de temps à la maison. J’aime profiter de ma famille, de mes enfants et être à la maison. C’est ce que je fais tous les jours.

Mon rêve quand j’étais petit ?

Je pense que mon rêve était de devenir un joueur de football. Depuis que je suis très jeune, j’ai quitté la maison pour suivre un rêve qui était de jouer au football. Je pense qu’aujourd’hui j’ai pu réaliser ce rêve, et j’ai encore beaucoup d’autres rêves à réaliser.

Mon tatouage préféré et pourquoi ?

J’en ai beaucoup (sourire). Tous mes tatouages sont des choses de ma famille et sur ma vie. Chacun d’eux a une signification particulière. Donc je n’en ai pas de préféré. Je les aime tous de la même façon.

Icardi  » C’est quelque chose d’inoubliable pour chacun des joueurs. »

Quel est mon plus beau souvenir depuis mon arrivée au PSG

Je suis à Paris depuis un an et demi maintenant, et je pense que chaque moment que j’ai vécu, chaque match, chaque but que j’ai marqué sont des moments inoubliables et des moments dont on se souvient. Je pense que de pouvoir participer à la finale de la Ligue des Champions, c’est quelque chose qui reste dans les mémoires. Même si nous ne l’avons pas gagné. C’est quelque chose d’inoubliable pour chacun des joueurs.

Comment j’ai vécu ma blessure et comment je me sens maintenant ?

La blessure était une chose difficile. Deux mois et demi se sont écoulés, c’est quelque chose de très difficile pour un joueur, mais j’ai pu revenir de la meilleure façon avec des buts et en aidant l’équipe. Alors aujourd’hui, je me sens bien, je suis guéri et je suis bien dans ma tête, en confiance.

Quelle est la meilleure viande pour les asados ? Ma touche personnelle pour la cuisson ?

Nous, les Argentins, nous mangeons beaucoup de viande. Vous savez, c’est une chose typique. Je n’ai pas de touche personnelle. Je partage avec mes coéquipiers quand nous avons un jour de congé et le plus important n’est pas la viande, mais la compagnie et que l’on peut partager en dehors du terrain.

Icardi « c’est ce qui crée le lien que nous avons. »

Quels joueurs me font le plus rire dans le vestiaire ?

Il y a un groupe sympa. C’est un groupe dans lequel tout le monde, au-delà des langues et des différentes cultures, est très proche. C’est un groupe dans lequel on fait beaucoup de blagues dans le vestiaire, à l’extérieur, quand on se réunit, même sur le terrain parfois, et à la fin c’est ce qui crée le lien que nous avons et il n’y en a pas un en particulier. Mais la vérité c’est qu’ils sont tous aussi drôles les uns que les autres.

L’apport de Wanda Nara (sa femme) et mes enfants dans ma vie et ma carrière ?

Je pense qu’il est très important pour moi d’être avec ma famille, de pouvoir avoir ma famille près de moi, de profiter du quotidien avec mes enfants. Ils sont mes compagnons dans cette aventure. Aujourd’hui, je suis loin de chez moi. Nous ne sommes pas dans notre pays, nous sommes dans un pays étranger. C’est un grand soutien qu’ils soient à mes côtés.

Retrouvez ici notre Podcast « Barça/PSG : Di Maria risque le forfait, comment le remplacer ? »

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club