Restez connectés avec nous
Leipzig/PSG - Tuchel évoque Mbappé, Paredes, la mentalité, la tactique, les clefs, Di Maria
©Iconsport

Club

Leipzig/PSG – Tuchel évoque Mbappé, Paredes, la mentalité, la tactique, les clefs, Di Maria

Mercredi, dans le cadre de la 3e journée de Ligue des Champions 2020-2021, le Paris Saint-Germain affrontera le RB Leipzig (3e de Bundesliga) à la Red Bull Arena (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport et Téléfoot). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Thomas Tuchel a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer l’absence de Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans), l’état de Leandro Paredes (milieu de 26 ans), la mentalité attendue, Alessandro Florenzi (arrière droit de 29 ans), les clefs du match, la tactique, Angel Di Maria (ailier de 32 ans) et l’importance du match.

Tuchel « On doit trouver des solutions sans Kylian.« 

Une absence longue pour Mbappé ?

Non, parce que la blessure est très, très petite. Mais elle est malheureusement dans une zone de risque. C’est ce que le médecin m’a expliqué. Il ne peut pas jouer demain. C’est dommage par nous. On ne peut pas prendre un risque. Cela serait trop. On doit trouver des solutions sans Kylian.

Quel est notre état d’esprit malgré les absents ?

Il nous manque beaucoup de joueurs clefs, nous ne sommes pas contents mais nous ne sommes pas tristes en préparant le match. On ne peut pas penser trop à cela. On va essayer de faire un match d’équipe, un peu plus d’efforts, une mentalité plus d’équipe, on doit grandir maintenant ensemble dans cette situation. C’est possible dans le football. Il y a 90 minutes, tout le monde veut jouer. On va trouver un onze titulaire avec chaque joueur confiant, content, et qui a mérité de jouer. On veut montrer que l’on est capable de combattre ensemble. Ce sera nécessaire de faire un effort supplémentaire.

Ce que je pense de Florenzi ?

Son intégration est très bien, c’est allé très vite. C’est très facile, il comprend le français et l’espagnol. C’est un gars très communicatif. En plus, il a la qualité sur le terrain pour être intégré très vite. Il est très dangereux offensivement. J’espère qu’il peut faire l’entraînement complet pour être prêt demain.

Tuchel « On aura confiance en nos joueurs, on va pousser les joueurs. Il n’y a pas qu’une clef. »

A quel joueur je vais donner les clefs du jeu ?

Une clef, cela ne va pas fonctionner. On va prendre 11 clefs et faire cela comme une équipe. Si vous lisez les absents et le groupe qui est là, ce n’est pas un grand secret qui va commencer demain. On aura confiance en nos joueurs, on va pousser les joueurs. Il n’y a pas qu’une clef. C’est toujours comme cela dans le football et c’est la plus belle chose du football.

C’est un tournant de notre Ligue des Champions le match demain ?

On a l’impression que c’est particulièrement décisif compte tenu des deux journées. La façon dont on va jouer entre nous sera un peu comme un 8e de finale, car ce sont les deux prochains matchs. Cela peut être décisif de gagner la compétition directe contre Leipzig. On le sait.

Tuchel « Tout le monde sur le terrain demain aura mérité d’être là, d’être au PSG. »

Si on s’attend à souffrir, peut-être plus d’habitude ?

Si c’est comme cela, on doit l’accepter. Ce sera peut-être une clef de l’accepter. Mais peut-être aussi que l’on sera plus fort avec le ballon. On sait que ça va être dur, que l’on va souffrir à un moment. Mais combien de temps, on ne sait pas. On ne sait jamais ce qui va se passer, des blessés, des cartons. On va trouver un onze titulaire qui a l’habitude de jouer ensemble, qui est bien. On va aider les joueurs à se préparer. J’ai confiance. Il y aura 90 minutes contre une équipe fort physiquement, qui attaque vite, mais il y a toujours des moments pour montrer des qualités. Tout le monde sur le terrain demain aura mérité d’être là, d’être au PSG.

Tuchel « Si on ne peut pas contrôler le rythme, il y a d’autres solutions pour gagner.« 

Un match similaire ou différent à la demi-finale ?

C’est totalement différent. Si vous comparez les équipes titulaires, comment attendre le même match ? C’est un match nouveau. On a montré notre qualité et notre expérience au Portugal. On a contrôlé le rythme du match. Je pense que Leipzig va défendre plus haut sur le terrain parce qu’ils sont à domicile. Ce n’est pas le même contexte qu’une demi-finale. Je m’attends à ce qu’ils jouent un peu plus libre. On doit se préparer.

Il manque des joueurs comme Bernat, Verratti, Paredes, Mbappé ou Neymar qui sont capables de sortir de la pression avec la qualité individuelle, il faut l’accepter et trouver d’autres choses. On doit peut-être jouer de façon un peu plus directe. On va tout donner. On s’attend à un Leipzig très physique, agressif et direct. Si on ne peut pas contrôler le rythme, il y a d’autres solutions pour gagner.

Tuchel « On ne peut pas trop attendre de lui…Mais Di Maria est joueur super important pour nous. »

Di Maria est le joueur clef demain ?

Il est toujours clef. Mais il manque aussi de rythme. On ne peut pas trop attendre de lui. Il a été suspendu pour 4 matchs et pour cela il manque de rythme. Il en a besoin, il aime jouer beaucoup pour gagner en confiance dans les dribbles, en finition. Ce n’est pas le cas en ce moment. Je ne veux pas mettre toute la pression sur ses épaules. Mais il est joueur super important pour nous.

Comment va Leandro Paredes ? Il est prêt à commencer demain ?

Débuter ? Non, ce n’est pas possible. Il fait le premier entraînement avec nous aujourd’hui. C’est la réalité. Peut-être qu’il peut finir le match, et ce serait une prise de risque.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club