Restez connectés avec nous
Marquinhos se confie : la saison, les supporters et son envie de continuer au PSG
©Iconsport

Club

Marquinhos se confie : la saison, les supporters et son envie de continuer au PSG

Marquinhos, défenseur central et capitaine de 27 ans du Paris Saint-Germain, s’est confié au micro de Canal+ dans une interview qui a été diffusée entièrement ce dimanche soir. Le Brésilien a fait le bilan de la saison collectivement et individuellement, est revenu sur la grève des supporters, le 8e de finale de finale de la Ligue des Champions perdu contre le Real Madrid et a affiché clairement son attachement au PSG, où il se voit rester jusqu’à la fin de sa carrière.

Marquinhos « On a besoin des supporters. »

Quel bilan après le 10e titre de champion du club ?

C’est historique. Le titre de champion de France est tellement beau car c’est un travail de toute une saison, de voyages, de déplacements. Il ne faut pas le négliger. On connaît les ambitions, l’objectif et le rêve c’est l’Europe, mais il ne faut pas oublier aussi nos objectifs nationaux.

La grève des supporters ?

On a besoin des supporters. On a vu un Classico qui n’a pas d’ambiance, ce n’est pas la même chose. Quand il y a un Classico avec la folle ambiance que l’on a d’habitude…Pour l’énergie, pour notre concentration et la motivation sur le terrain, les supporters jouent un rôle tellement important, primordial.

Marquinhos « on est les premiers à être dans la merde. »

Comment jugez-vous votre saison personnellement ?

Je suis très heureux et très satisfait de ce que je fais dans mes matchs, mes performances. C’est vrai qu’il y a un match très important où je n’ai pas été dans ma moyenne. Mais bon, il faut être clair avec toi-même. Il faut savoir que dans la constance le travail il est bien fait. C’est juste dans les petits détails, il fallait faire mieux dans ce match.

Comment expliquer ce match ?

Ça a été un match dur à digérer. Nous les joueurs, après un match comme ça, on est les premiers à être dans la merde parce que ça a été un match important pour nous. Le lendemain pour moi, ça a été une journée douloureuse et ça a été difficile à avaler.

Marquinhos « Tant que le sentiment et l’envie c’est d’aider l’équipe, je pense que tout le monde peut le faire. »

Benzema a été formidable ?

Oui…J’ai gagné le duel au premier match et lui le duel au second match. Je me dis que peut-être dans ce match je devais plus me focaliser et me concentrer sur mes actions. Des fois, tu veux tellement penser à l’équipe, aux autres et à tout ce qu’il y a autour de toi.

C’est facile d’être le capitaine du PSG ?

C’est une fierté. Moi, je ne prends pas ça comme une pression. Je n’ai pas été sur la table du président pour demander « moi je veux être capitaine du Paris Saint-Germain ». Le capitaine porte le brassard, il a un rôle très important dans l’équipe, mais tous les joueurs sont importants, ce n’est pas parce qu’un joueur n’est pas capitaine qu’il n’a pas le droit de parler dans le vestiaire ou de faire au mieux pour l’équipe. Tant que le sentiment et l’envie c’est d’aider l’équipe, je pense que tout le monde peut le faire.

Vous êtes désormais le plus Parisien des Parisiens ?

Je vois les jeunes monter en pro et moi je suis arrivé au PSG avant qu’eux soient au centre de formation. Et là tu te dis « ouh, ça fait quelque temps ». Mes enfants sont nés à Paris, j’aime tellement être papa que c’est la 3e fois maintenant (rires). C’est quelque chose qui m’apporte beaucoup de bonheur.

Marquinhos « j’ai toujours eu ma tête ici au Paris Saint-Germain. »

Vous allez lui apprendre les chants de supporters du PSG ?

Son frère lui apprend déjà (rires). Tellement son frère chante, qu’elle aussi elle chantera bientôt aussi.

Vous avez déjà voulu partir alors que Chelsea et le Barça ont été intéressés ?

Non, aujourd’hui non. Au début, j’ai eu un moment où j’étais intéressé quand je ne jouais pas beaucoup. Mais depuis ce moment-là, j’ai toujours eu ma tête ici au Paris Saint-Germain.

Vous voulez faire toute votre carrière au PSG ?

Ma volonté aujourd’hui c’est sûrement de rester. Après, on sait comment ça se passe dans le foot. Tant que tu es performant et que tu joues bien, tu peux rester ici. Mais parfois les choses peuvent changer. Le club peut ne plus te vouloir, comme on l’a vu dans le passé avec d’autres joueurs. Aujourd’hui, je ne pense pas à partir.  Si possible, je pense à faire toute ma vie ici à Paris.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club