Restez connectés avec nous
Mbappé évoque son rôle de numéro 9 avec Neymar et Messi
©Iconsport

Club

Mbappé évoque son rôle de numéro 9 avec Neymar et Messi

Dans une interview diffusée mardi soir par RMC Sport, Kylian Mbappé s’est confié à propos de nombreux sujets. L’attaquant de 22 ans du Paris Saint-Germain a notamment évoqué son avenir, mais aussi son changement de rôle en étant plus souvent dans l’axe que sur la gauche depuis qu’il doit jouer Lionel Messi (attaquant de 34 ans) en plus de Neymar (attaquant de 29 ans) alors que Mauro Icardi (buteur de 28 ans) est surtout sur le banc.

Mbappé « Je ne suis pas le numéro 9 à la Lewandowski, qui ne quitte pas l’axe. »

Le rôle de numéro 9 me convient ou c’est frustrant ?

C’est différent. C’est un poste différent. Il faut regarder aussi les joueurs de l’effectif. On a Ney et Messi qui sont des joueurs beaucoup plus créatifs, qui ne peuvent pas jouer tous seuls devant. Moi, je suis là aussi pour libérer des espaces pour eux, pour qu’ils puissent jouer, donner des bons ballons. C’est ça aussi un trio. Il faut qu’on soit complémentaires, que chacun mette de l’eau dans son vin pour que le collectif en sorte grandi.

J’aime bien partir du côté gauche ?

Oui, c’est là où j’ai le plus de repères, d’automatismes. C’est là où je me sens le plus dangereux. Mais quand tu joues avec Messi et Neymar, tu peux être dangereux partout. Ils te mettent dans des conditions quasi optimales. Et il y a beaucoup de liberté, donc on permute beaucoup aussi. Ce n’est pas non plus une position qui est figée. Je ne suis pas le numéro 9 à la Lewandowski, qui ne quitte pas l’axe, ou Cavani et Ibra à l’époque. Je suis un joueur totalement différent, qui prend les espaces, qui est capable de décrocher, de s’éloigner sur le côté. J’ai quand même une assez grande liberté.

Mbappé « Le seul intérêt qu’on a, c’est de faire briller le Paris Saint-Germain. »

Je touche moins de ballons avec eux ?

Oui, mais quand tu joues avec trois joueurs comme ça, il faut partager le gâteau. C’est là où on doit être intelligent. Il y aura toujours de la frustration, dans l’action. Le seul intérêt qu’on a, c’est de faire briller le Paris Saint-Germain. »

Avec Neymar et Messi qui aiment participer à la création des occasions et sont particulièrement doués pour cela, il est clair qu’il n’y a pas besoin qu’un autre attaquant décroche régulièrement. Il faut plutôt d’autres solutions, des espaces et de la profondeur. Ainsi qu’une présence dans la surface, ce qui manque régulièrement dans ce début de saison. Il y a encore du travail pour que chacun trouve sa meilleure place et que les automatismes se mettent bien place. Sans oublier la possibilité de jouer en plus avec Angel Di Maria (ailier de 33 ans) ou Mauro Icardi (buteur de 28 ans), voire Julian Draxler (milieu offensif de 28 ans) ou Georginio Wijnaldum (milieu de 30 ans). Ce qui offre des options très diverses. Il faudra trouver les meilleures formules en fonction des joueurs disponibles et de l’adversaire.

Cela avec un Mbappé qui peut être en pointe, mais dans le style du buteur axial comme Lewandowski. Même si, par moments, ce serait peut-être mieux que le jeune attaquant accepte cette place et évitant d’aller dans le cœur du jeu. Une adaptation pas forcément facile alors qu’il a l’habitude de très bien s’exprimer en partant de la gauche. C’est au coach Mauricio Pochettino de trouver les solutions. Il a un effectif avec un énorme potentiel à disposition, cela ne veut pas dire qu’il est simple de bien l’utiliser.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club