Restez connectés avec nous
Mbappé se confie : France, l'importance des conseils, ambition et JO
©Iconsport

Club

Mbappé se confie : France, l’importance des conseils, ambition et JO

Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans du Paris Saint-Germain qui a prolongé son contrat samedi dernier pour 3 ans, soit jusqu’en 2025, était ce lundi au micro de TF1. Il a évoqué l’importance de sa décision en France, le président Emmanuel Macron et l’ancien Président Nicolas Sarkozy, l’importance de son entourage avec les conseils reçus, son ambition et les Jeux Olympiques 2024 à Paris.

Mbappé « C’est quelque chose de fou et j’essaye de la rendre. »

Vous comprenez la folie autour de votre décision, le sentiment que vous êtes un monument en France ?

Parce que je suis français. Comme je l’ai dit, ce contrat c’est aussi une reconnaissance pour mon club et mon pays. Je représente aussi les gens. Cette affection, c’est quelque chose de fou et j’essaye de la rendre.

Le Président Emmanuel Macron et l’ancien Nicolas Sarkozy vous ont parlé de votre avenir ?

On a changé. C’est vrai que le Président aime le foot, M. Sarkozy aussi. Il vient souvent au Parc des Princes. Donc on a échangé. Ils m’ont invité à continuer mon aventure au PSG. Mais c’était avant tout un choix personnel et j’en suis content.

C’est difficile de ne pas prendre la grosse tête ?

Bien sûr, parce qu’il faut accepter que cela fait partie du système. On est dans un monde avec des sommes astronomiques et beaucoup de choses qui sont dites. Mais on reste des êtres humains. Quand je rentre, je ne pense pas au salaire. Je profite du moment avec ma famille et mes amis.

Mbappé « j’ai fait des erreurs aussi sur mon chemin et j’apprends. »

Les conseils des proches sont essentiels pour votre carrière ?

Bien sûr que c’est important. C’est l’éducation, j’essaye de l’appliquer. C’est quelque chose que m’emmène dans mon bagage. Après, j’ai fait des erreurs aussi sur mon chemin et j’apprends. Tant qu’on ne sort pas trop du chemin, c’est l’apprentissage c’est normal.

Vous pensez au fait d’être Kylian Mbappé quand vous vous levez le matin ?

Non, je regarde d’abord si je ne suis pas en retard (rires). Je profite, c’est aussi la jeunesse et l’insouciance. Je ne me dis pas que je suis quelqu’un ou ceci. Ce qui compte c’est la passion de jouer. Quand je me lève, j’ai l’envie de jouer.

Un nouveau monde en arrivant à Monaco ?

On n’avait pas l’habitude ce monde là, c’était un bouleversement. Mais c’était la meilleure décision possible, j’ai appris beaucoup de choses. J’ai appris une nouvelle façon de voir la vie. Je garde un grand souvenir de mon passage à Monaco.

Mbappé « C’est un rêve d’enfant. »

Il faut s’habituer à cette vie particulière de joueur professionnel ?

Il faut une adaptation, ce n’est pas une vie totalement normale. Cela devient normal, parce que c’est notre vie. Mais je ne fais rien de fou, on rend la vie la plus normale possible.

Vous aviez dit dès petit vouloir être le meilleur au monde ?

Je n’étais pas le seul enfant à vouloir être le meilleur. J’ai eu de la chance, j’ai fait les bonnes rencontres. Cela fait la bonne différence. J’ai été bien accompagné, guidé. Beaucoup de joueurs sont talentueux mais n’ont pas eu le même accompagnement.

Vous souhaitez jouer les JO à Paris ?

Bien sûr, on en a discuté aussi lors du contrat avec le club. Ce seront les 100 ans à Paris. C’est un des plus grands événements sportifs. Le sport, ce sont des émotions. C’est un rêve d’enfant. J’ai toujours dit que je voulais y participer et j’espère avoir l’occasion.

Mbappé « Cela ne ferait pas de moi une mauvaise personne, mais j’aurais essayé au moins. »

C’est difficile de dire que vous voulez être le meilleur ?

Il faut avoir de l’ambition. C’est l’essence même du sportif, cela nous permet de nous surpasser, de dépasser nos limites. Je crois faire partie de ces gens vraiment ambitieux. Après, peut-être que je ne vais pas réussir. Cela ne ferait pas de moi une mauvaise personne, mais j’aurais essayé au moins.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club