Restez connectés avec nous
Parc : les abonnements font un carton !

Club

Parc : les abonnements font un carton !

Disponibles depuis plusieurs semaines, les abonnements au Parc des Princes pour la saison 2013-2014 se vendent comme des petits pains.

Selon les informations du Figaro, pas moins de 31 600 sésames ont déjà été vendus, soit un nouveau record pour le club de la capitale. Une véritable satisfaction pour Frédéric Longuépée, directeur général adjoint du PSG chargé du marketing. « La billetterie n’est pas une variable d’ajustement mais un vrai pôle de revenus qui doit être pensé indépendamment des résultats sportifs. Dans le domaine du football, on plafonne souvent le nombre d’abonnements pour maximiser la recette aux guichets, avec le risque de ne pas remplir pour les affiches faibles. Nous avons pris le parti inverse en travaillant sur la maximisation du nombre d’abonnements pour remplir le stade et générer de la rareté. Les amoureux du football vont comprendre que pour être sûr de voir le Paris Saint-Germain, il faut s’abonner. Nous voulons rester un club populaire et avoir la gamme de prix la plus large possible. Il doit y en avoir pour tout le monde. La saison dernière, c’était donc possible de venir au Parc des Princes en tant qu’abonné pour 12 euros par match. Pour les non-abonnés, les premiers billets pour les matchs sont à partir de 30 € à Arsenal et 45 € à Liverpool. Nous sommes à 15 €. Le prix de l’abonnement le moins cher à Arsenal, c’est 1 200 euros annuels ; nous, c’est 360, a-t-il déclaré, avant d’annoncer que le club fera tout son possible pour que les supporters vivent les matches dans les meilleures conditions possibles, notamment en vue de l’Euro 2016. L’idée, c’est d’offrir aux spectateurs du Parc les mêmes informations que celles proposées aux téléspectateurs, en fournissant par exemple des statistiques sur les écrans géants. Nous serons également le premier club à mettre en place le billet électronique permettant le contrôle d’identité. Nous maîtriserons la destination finale des billets ».

Le PSG devrait donc stopper dans peu de temps sa campagne d’abonnements afin de garder des places libres pour les partenaires et les spectateurs désirant voir des matches à l’unité. A noter que l’année dernière, à la même époque, 18 800 abonnements avaient trouvé preneur.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club