Restez connectés avec nous
Paris battu, mais Paris champion !

Club

Paris battu, mais Paris champion !

Champion de France en début de soirée suite au faux pas de Monaco face à Guingamp (1-1), le Paris Saint-Germain n’a pas prolongé l’euphorie en s’inclinant à domicile face au Stade Rennais (1-2). Un nouveau bémol en cette fin de saison compliquée.

C’est un PSG de nouveau champion de France qui s’apprêtait à rencontrer le Stade Rennais au Parc des Princes. En effet, après le match nul concédé par l’AS Monaco face à Guingamp (1-1), les Parisiens étaient certains d’être sacrés pour la deuxième fois consécutive. Mais après plusieurs prestations moyennes, Laurent Blanc et ses hommes avaient à coeur de l’emporter devant leur public pour rendre cette journée historique plus savoureuse. De retour dans le groupe, Ibrahimovic débutait la rencontre sur le banc des remplaçants, contrairement à Pastore ou Cabaye, titulaires.

Dans un Parc des Princes comble, la rencontre démarrait sur un rythme fou. Et il ne fallait pas attendre très longtemps pour vibrer. Suite à un duel entre Cavani et Armand, Lavezzi récupérait le ballon à l’entrée de la surface et ajustait tranquillement Costil pour ouvrir le score (1-0, 3e) ! Un début de match idéal pour les Parisiens face à une équipe rennaise cueillie à froid. Mais les Bretons, à la lutte pour le maintien, n’avaient absolument pas l’intention de se laisser faire. Oliveira était d’abord à deux doigts d’égaliser en perdant son duel face à Sirigu mais Kadir, lui, ne se privait pas pour ajuster le gardien parisien d’une frappe puissante du pied droit suite à un centre au second poteau (1-1, 23e). Une occasion contre le cours du jeu qui avait le don de réveiller les hommes de Philippe Montanier. Et quatre minutes plus tard, Sirigu s’inclinait une seconde fois sur un coup franc de Ntep que personne ne touchait et qui finissait au fond des buts parisiens (1-2, 27e). Le tout après la sortie sur blessure de Jallet, blessé au dos et remplacé par Marquinhos (27e). Bien que dominateurs dans le jeu, les champions de France retombaient donc dans leurs travers même si Alex était tout près d’égaliser avant la pause. Malheureusement, Costil effectuait un arrêt incroyable et l’arbitre renvoyait les deux équipes aux vestiaires.

Sifflé par son public à la mi-temps, le PSG revenait sur la pelouse du Parc avec l’envie de renverser la tendance. Cavani s’offrait d’ailleurs deux belles occasions mais après avoir été signalé hors-jeu sur la première, il ne trouvait pas le cadre sur la deuxième, malgré un superbe service de Pastore (49e). Et quelques minutes plus tard, le temps était venu pour Laurent Blanc d’effectuer deux changements, et pas des moindres. Lavezzi était en effet remplacé par Ibrahimovic, qui faisait là son grand retour après plusieurs semaines d’absence (57e). De son côté, Thiago Motta cédait sa place à Lucas (57e). Deux entrées en jeu qui ne changeaient pas la physionomie du match, à savoir une énorme domination parisienne face à une équipe bretonne reculée dans son camp. Mais les occasions, qu’elles soient provoquées par Ibrahimovic ou Pastore, n’étaient pas concrétisées et Antony Gautier, l’arbitre de la rencontre, n’arrangeait rien. En effet, Matuidi était accroché dans la surface mais l’homme en noir, qui avait pourtant vu la faute, décidait de ne pas accorder un penalty à l’international français. Pire, il l’avertissait d’un carton jaune pour contestation (68e). Cela n’empêchait par les joueurs de Laurent Blanc de continuer à pousser mais malheureusement, ils butaient sur une défense rennaise solidaire, bien décidée à conserver cet excellent résultat. Ibrahimovic voyait ses tentatives repoussées par Costil (85e), Alex trouvait la barre transversale de la tête (90e) mais pas de 78e but de la saison en Ligue 1 en faveur des Rouge et Bleu, fatigués en fin de rencontre.

Le PSG n’a donc pas fêté son titre de champion de France de la meilleure des manières en concédant sa troisième défaite de la saison. Après une défaite à Lyon, une victoire face à Evian et un nul à Sochaux, les Parisiens n’ont donc pas su prendre trois points face à une équipe de Rennes pourtant très mal en point. Mais on retient toutefois fois ce nouveau titre acquis en début de soirée et on espère que la fête sera plus belle le 17 mai prochain à l’occasion du dernier match de la saison au Parc des Princes, face à Montpellier. Avant cela, et ce sera samedi soir, le PSG se déplacera à Lille, actuel troisième du classement.

—————————————————————————————

Paris Saint-Germain – Stade Rennais : 1-2

Buts : Lavezzi (3e) pour le PSG – Kadir (23e), Ntep (27e) pour Rennes

L’équipe du Paris Saint-Germain

Sirigu – Jallet (Marquinhos, 27e), Alex, T.Silva (c), Maxwell – Cabaye, Motta (Lucas, 57e), Matuidi – Pastore, Cavani, Lavezzi (Ibrahimovic, 57e)

L’équipe du Stade Rennais

Costil – Hountondji, Boye, Armand (c), Moreira – Pajot, Bakayoko, Doucouré – Kadir (Danzé, 68e), Oliveira (Toivonen, 70e), Ntep (Alessandrini, 81e)

Avertissements :

Alex (17e, faute sur Ntep), Matuidi (68e, contestation) pour le PSG

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club