Restez connectés avec nous
Pochettino se confie : émotions, style de jeu, collectif et critiques
©Iconsport

Club

Pochettino se confie : émotions, style de jeu, collectif et critiques

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain depuis un peu plus d’un an, s’est très longuement confié au micro de PSG TV. Dans une interview que nous avons retranscrite entièrement, le coach argentin a évoqué sa première année, la saison actuelle, la gestion des émotions, le style de jeu dans un monde compétitif et les critiques subies.

Pochettino se confie : émotions, style de jeu, collectif et critiques

03 November 2021, Saxony, Leipzig: Football: Champions League, RB Leipzig – Paris Saint-Germain, Group stage, Group A, Matchday 4 at Red Bull Arena. Paris coach Mauricio Pochettino reacts. Photo: Robert Michael/dpa-Zentralbild/dpa
Photo by Icon Sport – Red Bull Arena – Leipzig (Allemagne)

Pochettino « Je pense que des choses très importantes ont été faites. »

La première partie de saison .

Cela fait un an que l’on est arrivé au PSG et nous sommes heureux et on sait que l’on peut s’améliorer et être meilleur mais au niveau global, c’est plutôt positif. Je pense que cette saison est un grand défi. Il y a eu beaucoup d’excitation. Je pense que des choses très importantes ont été faites.

Je pense que nous avons une grande équipe avec de grands joueurs. Et quel grand défi que de faire en sorte que tout cela fonctionne en équipe et que, dans les moments importants de la saison, ces talents remontent à la surface. Et que ce talent nous donne les résultats que nous recherchons et que le PSG mérite.

Pochettino « Personnellement ça me fait mal d’avoir perdu le titre en Ligue 1. »

La saison passée ?

Lorsque nous sommes arrivés, nous étions troisième du championnat. Il y avait aussi la situation complexe, difficile avec les blessures et le COVID. Je pense que l’on a vécu une période assez compliquée. Malheureusement, nous n’avons pas pu gagner la Ligue 1, nous gagné le Trophée des Champions et la Coupe de France, mais pas le championnat à cause d’un point.

Je pense que c’est vrai, cela nous a fait particulièrement mal. Personnellement ça me fait mal d’avoir perdu le titre en Ligue 1. Naturellement, un des objectifs pas seulement du club, au niveau collectif, mais aussi personnellement est de pouvoir gagner le championnat.

Pochettino « Il y a du mérite à être dans la position dans laquelle nous sommes en ce moment. »

On a une belle avance cette saison ?

Je pense que nous avons du mérite à avoir fait tout ça jusqu’ici, ce n’est pas un championnat facile. C’est un championnat qui s’est amélioré d’année en année. Il est très compétitif et logiquement, pour tout ce que Paris a fait ces dernières années, c’est toujours l’équipe à battre. Et je pense que bien souvent, c’est normal que les équipes qui jouent contre nous soient des équipes qui ont une surmotivation.

Elles font toujours plus d’efforts, et je pense que cet effort rend parfois les matchs difficiles pour nous. Les équipes défendent contre nous et ferment les espaces, souvent ce n’est pas facile. Il y a du mérite à être dans la position dans laquelle nous sommes en ce

Pochettino se confie : émotions, style de jeu, collectif et critiques

Mauricio POCHETTINO head coach of PSG during the Ligue 1 match between Paris Saint Germain and Nantes on November 20, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

moment.

Pochettino « Ils donnent aussi à notre équipe cette mentalité, ce caractère pour ne jamais lâcher, pour lutter jusqu’au bout du match. »

Ce qui manquait l’an dernier ?

Quand nous sommes arrivés, qui manquait le plus à l’équipe, c’était nos supporters. Je pense qu’avec eux, nous aurions gagné la Ligue 1 la saison dernière. Il y a des points que nous gagnons grâce à eux. Dans les matchs difficiles, ils poussent les joueurs et leurs donnent cette énergie supplémentaire. C’est pour ça que cette année, je pense que l’équipe a été plus solide. Au Parc des Princes notamment, il y a cette communion qui existe entre les supporters et l’équipe. Je pense que c’est fondamental.

Le football, au sens pur de l’émotion, de la passion, de ce que l’on ressent quand on entre sur le terrain pour jouer, sans les supporters c’est un autre sport. Vivre l’expérience d’un Parc des Princes sans les supporters, c’est du football mais cela ressemble à un autre sport. Être avec les supporters, c’est ce que les joueurs aiment vraiment. Jouer devant une grande foule, c’est plus excitant.

Du début à la fin du match, ils nous soutiennent toujours sans baisse d’énergie. Ils montrent toujours cette énergie pour chercher à aider l’équipe et à donner ce plus pour avancer. Je pense que ce n’est pas partout. C’est quelque chose de particulier au Parc des Princes. Les supporters ont un grand mérite. Ils donnent aussi à notre équipe cette mentalité, ce caractère pour ne jamais lâcher, pour lutter jusqu’au bout du match.

Pochettino « Souvent, gagner et être compétitif de la meilleure manière, ne signifie pas que nous jouons le meilleur football que nous pouvons offrir. »

Le style de jeu du PSG ?

Le beau jeu dans le sport est important pour nous en tant qu’entraineur. L’esthétique est aussi quelque chose de fondamental. Nous essayons de jouer un beau football, nous essayons de jouer un football heureux, un football attractif, un football que les fans apprécient. Mais je pense que le football, ce n’est pas seulement jouer au football. C’est aussi être compétitif parce que nous sommes dans un contexte très professionnel.

Et cela signifie que parfois vous pouvez ne pas bien jouer, et il y a des matches lors desquels vous ne jouez pas de la meilleure façon, mais vous gagnez parce que vous êtes compétitifs. Ce sont donc deux choses différentes, c’est une chose de bien jouer et une autre d’être compétitif. Souvent, gagner et être compétitif de la meilleure manière, ne signifie pas que nous jouons le meilleur football que nous pouvons offrir.

Pochettino se confie : émotions, style de jeu, collectif et critiques

Mauricio POCHETTINO head coach of PSG and Jocelyn GOURVENEC head coach of Lille during the Ligue 1 Uber Eats match during Paris and Lille at Parc des Princes on October 29, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

Pochettino « Si nous ne jouions que du bon football, nous serions les Harlem Globetrotters. »

Mais je pense que l’équilibre est la chose la plus importante. Nous essayons de jouer de la meilleure façon possible pour que nos supporters s’amusent, pour que nous prenions aussi du plaisir, mais aussi pour obtenir des bons résultats. Si nous ne jouions que du bon football, nous serions les Harlem Globetrotters, et nous ferions que montrer un spectacle, mais les Harlem Globetrotters ne font pas de compétition, ils jouent et nous sommes une équipe de football qui est en compétition et en même temps pour faire du spectacle.

C’est pourquoi il arrive souvent que nous ne trouvions pas cet équilibre, mais nous savons très bien que dans une équipe comme Paris, nous devons donner beaucoup d’énergie pour atteindre cet équilibre.

Pochettino « nous sommes des entraîneurs, mais nous sommes aussi des amis, des psychologues, des parents. »

Mon rôle dans les émotions des joueurs ?

Les émotions règnent toujours dans tous les domaines de la vie et c’est pareil dans le football. Les supporters sont animés par la passion. Nous jouons au football parce que nous aimons le faire, c’est une émotion qui déborde de notre corps. Nous ne pouvons donc pas traiter les footballeurs comme quelque chose sans vie.

Ils ressentent des choses, ils ont les mêmes problèmes que n’importe quelle autre personne, mais en même temps ils ont une responsabilité qui est de jouer au football, d’être en compétition encore plus que de jouer au football, et de donner des résultats. Il faut donc mettre tout ça dans le même sac, pour pouvoir gérer un footballeur triste de la meilleure façon possible.

Il est très difficile pour lui d’exprimer son talent. Un footballeur dont la priorité n’est pas le football, ou qui a certains problèmes dans sa vie, aura toujours des difficultés à exprimer son talent sur le terrain. Mais je considère toujours un joueur comme n’importe qui d’entre nous pour développer le travail. Il faut toujours avoir la capacité de mettre de côté les problèmes que l’on a. Et je pense que bien souvent nous sommes des entraîneurs, mais nous sommes aussi des amis, des psychologues, des parents, nous nous adaptons aux besoins de nos joueurs parce qu’au final, nous les voyons comme s’ils étaient nos enfants.

Pochettino « Je pense que c’est le défi le plus important, plus qu’un système de jeu, plus qu’une tactique ou un plan de jeu. »

Comment intègre-t-on de nouveaux joueurs ?

C’est peut-être le plus compliqué, le plus difficile à faire. Je pense qu’en termes de football et de philosophie, d’entraînement et de méthodologie, tous les entraîneurs d’aujourd’hui sont préparés à cela.

Le secret, comme je l’ai dit au début de la saison, c’est que tous nos joueurs aient ce sentiment d’appartenance à un groupe, à une idée, qu’il existe une bonne connexion, une bonne entente, une bonne union dans laquelle nous pouvons tous participer et nous sentir importants au sein du groupe. Je pense que c’est le défi le plus important, plus qu’un système de jeu, plus qu’une tactique ou un plan de jeu.

Pochettino se confie : émotions, style de jeu, collectif et critiques

Mauricio POCHETTINO head coach of Paris Saint Germain (PSG) and Kylian MBAPPE of Paris Saint Germain (PSG) during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Paris Saint Germain and Clermont at Parc des Princes on September 11, 2021 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) – Parc des Princes – Paris (France)

Pochettino « chacun a besoin de ses moments, d’un temps différent. »

Comment créer ces connexions ?

Cela ne peut pas être forcée. Il y a des stratégies pour chaque joueur. Mais c’est aussi une question de temps, afin d’apprendre à se connaître, afin de créer ces liens. Naturellement, les relations ne peuvent jamais être forcées, elles ont besoin d’un certain temps. Et je crois que pour chaque joueur qui intègre ce groupe, et c’est normal, chacun a besoin de ses moments, d’un temps différent. Et ce n’est qu’au fur et à mesure que la saison avance qu’ils vont se consolider. Et cela va faire que l’on sera meilleur sur le terrain.

Comment vivre le match sur le bord du terrain ?

Quand vous montrez de l’hystérie sur le banc, cela ne signifie que vous avez plus ou moins de passion. Le joueur court, marque, tacle, fait des passes. Il peut canaliser sont énergie dans son activité. Les entraîneurs, nous sommes dans une position où nous devons faire preuve de contrôle, de calme et surtout réfléchir à ce que nous pouvons faire pour donner des alternatives ou des solutions, avec un changement, une décision tactique ou une correction de positionnement. Tout cela peut affecter positivement ou négativement. C’est pourquoi il faut être calme, concentré sur le jeu.

Pochettino « Je pense que la façon dont nous pouvons aider l’équipe c’est de rester calme et nous concentrer sur ce que nous observons. »

Ce n’est pas difficile, parce que cette passion que nous avons nous la canalisons avec cette responsabilité. Je pourrais être en train de sauter, de courir, comme tout le staff. C’est ce qui peut arriver avec l’émotion. Mais nous avons nos supporters pour encourager les joueurs, pour donner cette bonne énergie, et on doit garder le contrôle. Chaque petit détail peut être important pour l’équipe et obtenir un bon résultat. Je pense que la façon dont nous pouvons aider l’équipe c’est de rester calme et nous concentrer sur ce que nous observons. Nous analysons constamment tout ce qui se passe dans le jeu.

Je pense que c’est quelque chose d’important et que j’ai appris avec mes entraîneurs et dans ma formation. C’est le plus important. Mais parfois on peut s’emporter, nous ne nous concentrons pas trop. Si un entraîneur saute, on dirait qu’il a de la passion et s’il est calme, on dirait qu’il s’en fiche. Mais ce peut être le contraire. L’excitation peut venir du fait qu’on ne sait plus ce qu’il se passe, qu’il manque du contrôle, qu’il y a du stress. Il y a un peu de tout. Nous agissons comme nous le sentons en essayant de donner le meilleure pour l’équipe.

Pochettino « Il est important que chaque joueur puisse prendre des décisions

Pochettino se confie : émotions, style de jeu, collectif et critiques

Mauricio POCHETTINO head coach of Paris Saint Germain (PSG) gives instructions to MARQUINHOS of Paris Saint Germain (PSG) during the French Ligue 1 Uber Eats soccer match between Paris Saint Germain and Clermont at Parc des Princes on September 11, 2021 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) – MARQUINHOS – Mauricio POCHETTINO – Parc des Princes – Paris (France)

individuelles. »

Comment créer un collectif ?

Il est important que chaque joueur puisse prendre des décisions individuelles. Je pense qu’il faut travailler sur les automatismes, travailler sur la discipline tactique, sur l’organisation, les phases avec et sans ballon, je pense que c’est important. Mais ensuite ce qui génère et crée l’identité de jeu ce sont les caractéristiques des joueurs . C’est pour ça que nous devons avoir cette relation, pour être en mesure de comprendre et de pouvoir fusionner pour que cette équipe se comporte une.

Et pour cela il faut du temps, de l’engagement, de la compréhension, de la solidarité, de l’empathie avec vos coéquipiers et eux envers vous. Et c’est toujours là où les personnes vous répètent que vous n’avez pas le temps pour un projet, que vous avez justement besoin de ce temps pour gérer une équipe, qui est la plus compétitive possible. Les choses sont claires au PSG : Au PSG il faut gagner !

Il faut donner un éventail de solutions aux joueurs et souvent, ils cherchent une solution qui n’a pas été donnée par l’entraîneur. C’est vrai que, parfois, dans les jeux stratégiques ou les situations travaillées, les solutions se révèlent toutes seules. Forcément, les entraîneurs aiment, parce qu’ils ressentent la situation d’avoir donné quelque chose à l’équipe dans les moments où l’inspiration ou le talent ne suffit pas pour avoir la possibilité de marquer un but, de sauver, de gagner un match. C’est notre travail.

Pochettino « les gens n’ont pas accès à notre quotidien, c’est très difficile d’avoir l’analyse que nous avons. »

Les critiques ?

Nous sommes ensembles depuis de nombreuses années avec le staff. Nous sommes capables de réfléchir, de faire une autocritique, de chercher le meilleur pour les joueurs. C’est notre vocation. La responsabilité est là. On en profite plus qu’on ne subit la situation.

Je les accepte et aussi je comprends, parce que les gens n’ont pas accès à notre quotidien, c’est très difficile d’avoir l’analyse que nous avons. Il est normal que de nombreuses personnes aient à donner leur avis sur ce qu’elle voit et nous devons l’accepter. Le football fait parler, et est important pour beaucoup de gens. Je comprends que les personnes qui aiment le PSG sont des gens qui ont la capacité d’observer, mais qui ont aussi du respect parce qu’il y a des professionnels qui essaient de faire ce qui est le mieux pour l’équipe et pour le club. Je dirais que je l’accepte d’une bonne façon.

Pochettino se confie : émotions, style de jeu, collectif et critiques

PSG’s Lionel Messi and PSG’s head coach Mauricio Pochettino pictured during a game between Belgian soccer team Club Brugge and French club PSG Paris Saint-Germain, Wednesday 15 September 2021, in Brugge, on the first day (out of six) in the Group A of the UEFA Champions League group stage. BELGA PHOTO BRUNO FAHY
Photo by Icon Sport – Mauricio POCHETTINO – Lionel MESSI – Jan Breydel Stadium – Bruges (Belgique)

Pochettino « Le challenge est là, c’est de convaincre chacun de nous battre contre nos adversaires. »

La suite de la saison ?

On est dans une période d’incertitude avec ce virus. Chaque jour on a de nouvelles choses à gérer. Il faut s’adapter au nombre de joueurs. J’espère le meilleur, j’espère que nous pourrons nous améliorer dans tous les domaines. Et je pense que l’objectif est toujours de gagner et de remporter tout ce à quoi nous prenons part. Je fais toujours confiance à mes joueurs pour bien faire les choses. Le football, c’est une question de croire. Si tu y crois ,c’est possible. Sinon, ce sera compliqué.

Je crois beaucoup en ce club, et nous avons une équipe avec un talent énorme. Si nous sommes tous capables de nous unir et de tirer dans la même direction, et que nous comprenons qu’il y a cinq mois de compétition, dans lesquels nous devons chacun se sacrifier un peu pour le bien de l’équipe, si on est capable de faire ça, on a une équipe très talentueuse. Le challenge est là, c’est de convaincre chacun de nous battre contre nos adversaires. Le talent ne manque pas !

 

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Autres articles présents dans Club