Restez connectés avec nous
Pochettino se confie "Le plus simple pour nous aurait été d'attendre un autre projet"
©Iconsport

Club

Pochettino se confie « Le plus simple pour nous aurait été d’attendre un autre projet »

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est longuement confié auprès du journal The Guardian. Le coach a parlé de son lien avec Tottenham (dont il a été coach de 2014 à 2019), de son été avec la rumeur d’un départ du PSG avec finalement une prolongation du contrat, la pression à Paris, l’équilibre à trouver avec ses 3 stars offensives et la difficulté avec un projet particulier à Paris.

Pochettino « C’est dans ma tête. »

Comment c’était après le départ de Tottenham ?

Au début, c’était vraiment douloureux de regarder les matchs de Tottenham. Parce que quand on a l’impression qu’un club est comme la maison, il n’est pas facile de se séparer de ce sentiment.

Aujourd’hui, nous sommes le 17 novembre. Et dans deux jours, c’est l’anniversaire. Les deux ans depuis que nous avons quitté Tottenham. C’est dans ma tête. Quand je regarde les matchs maintenant, c’est toujours avec le sourire et en essayant de les soutenir parce que quand tu aimes un club et que tu te sens chez toi, tu souhaites toujours le meilleur pour les gens que tu connais.

La rumeur d’un retour à Tottenham ? Pourquoi je n’ai rien dit ?

On ne sait jamais d’où viennent ces rumeurs et je suis une personne qui n’aime pas profiter de ces choses. C’est pourquoi je n’ai pas parlé. Les gens me critiquaient ici en France, les médias… ‘Pourquoi Mauricio ne donne-t-il pas sa parole de rester à Paris ?’ Mais quand tu ne crées pas la chose, pourquoi dire quelque chose ? Je n’ai pas besoin de clarifier les choses. Bien sûr, j’ai tout écouté.

Pochettino « Maintenant, nous sommes comme une famille. »

J’ai finalement prolongé au PSG ?

Non, je n’ai pas prolongé. Quand j’ai signé en janvier, c’était un contrat de 1 an et demi et 1 an en option. Le club a activé cette option et maintenant c’est une saison de plus.

C’était pour repousser Tottenham ?

(Rires) Peut-être. Je ne sais pas. Je n’ai pas demandé au président ou à Leonardo. Peut-être que c’était ça.

Comment je vais personnellement alors que je ne suis pas pleinement installé ?

La situation est un peu étrange. Ce n’est pas facile mais nous verrons ce qui se passera – si je peux trouver un appartement ou une maison, je déménagerai bientôt. Avec le coronavirus et le confinement, il était difficile de trouver une maison et la bonne maison. Mais je vais bien. Ce qui est bien, c’est que j’ai trouvé des gens très sympas à l’hôtel. Maintenant, nous sommes comme une famille. C’est incroyable comment tout le personnel me traite.

La pression avec le PSG ?

Cette saison est énorme et tout le monde pense que nous devrions gagner les matchs avant de jouer – après une minute, si vous n’avez pas marqué trois, quatre ou cinq buts, la déception est énorme.

Pochettino « Trois rois avec des besoins différents et qui ont besoin de choses différentes de la part de l’équipe. « 

Ce que l’on fait n’est jamais assez ?

Non, exactement. C’est le sentiment. Mais c’est bien car nous vivons une très bonne expérience. C’est une expérience extraordinaire.

Difficile d’avoir l’équilibre avec le trio offensif ?

Chacun des trois peut être le roi de n’importe quel club du monde. Mais vous avez trois rois dans le même club, trois avec des besoins différents et qui ont besoin de choses différentes de la part de l’équipe. Mbappé a besoin d’espace pour courir et d’un tempo élevé dans la transition. Neymar a besoin d’avoir le ballon et de sentir le ballon, et parfois il a besoin de conduire le ballon. Et Messi a peut-être besoin d’un autre tempo dans le jeu. Ce n’est pas facile de tout mettre ensemble.

Nous travaillons pour trouver la bonne façon de jouer dans laquelle Mbappé se sente à l’aise, Neymar et Messi se sentent à l’aise et puis le reste de l’équipe comprend que parfois nous devons augmenter le tempo et parfois nous pouvons jouer sur l’espace, parfois nous avons besoin de jouer plus horizontalement et construire dans la possession lente. Ce n’est pas une tâche facile mais c’est un défi incroyable que nous apprécions, un beau moment pour avoir la possibilité de travailler avec ces joueurs incroyables.

Pochettino « Nous espérons que nous aurons le temps de développer la manière dont nous voulons jouer. »

Il y a trop d’importance donnée à la victoire en Ligue des Champions ?

Je suis d’accord. Le sentiment est qu’il faut gagner la Ligue des champions et, sinon, vous aurez l’impression d’avoir échoué. Avec certitude. Les gens traduisent ce sentiment. Il s’agit de gagner. C’est complètement différent d’un autre projet. Quand j’ai accepté le poste, je savais que si vous jouez bien et que vous ne gagnez pas, il n’y a rien à faire.

Nous espérons que nous aurons le temps de développer la manière dont nous voulons jouer. C’est seulement avec du temps et de l’engagement. Si nous avons la capacité de créer cet engagement, tous ensemble, je pense que ce sera une aventure incroyable. Si tous les joueurs s’engagent dans le projet, alors, c’est sûr, nous serons sur le point de remporter la Ligue des champions. C’est le travail que nous faisons maintenant – travailler, convaincre et faire en sorte que cela se produise.

Le plus simple pour nous aurait été d’attendre un autre projet, un projet normal, sans pression et de construire quelque chose sur le long terme. Mais nous sommes courageux et nous aimons le défi. Cela nous fait grandir. Nous profitons de cette période mais nous savons que la ligne est si mince. Vous pouvez être sur la lune un jour et, le lendemain, vous pouvez être au fond. C’est ainsi que vivent ce type de clubs.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club