Restez connectés avec nous
PSG/Angers - Pochettino en conf : le mental, Mbappé, les milieux et l'arbitrage
©Iconsport

Club

PSG/Angers – Pochettino en conf : le mental, Mbappé, les milieux et l’arbitrage

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (2-1, retrouvez le résumé ici) face à Angers ce vendredi au Parc des Princes dans cadre de la 11e journée de Ligue 1 2021-2022. Le coach argentin est revenu sur ce succès difficilement acquis, a évoqué la performance de Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans), le but de Danilo Pereira (milieu de 30 ans) et la frustration d’Angers sur le penalty.

Pochettino « Cette victoire montre la force de l’équipe, du collectif. »

Le plus important, c’est le mental pour gagner le jeu plus collectif en seconde période ?

Je mets toujours en avant le collectif. On a bien commencé le match. C’est un match que l’on a dominé. En première mi-temps, on a encaissé ce but, il a fallu courir après le score, mais de manière générale on a contrôlé le match. Cette victoire montre la force de l’équipe, du collectif. Il y a eu sept changements par rapport au dernier match, la cohésion n’est pas facile. 80-90% des joueurs n’étaient pas là durant la trêve, ce n’est pas simple d’avoir le temps de travailler.

Il faut souligner l’effort des joueurs qui n’ont pas beaucoup joué. des joueurs qui ont peu joué étaient là, ce n’est pas facile et je suis content de ce qu’ils ont fait. C’était un match compliqué contre une belle équipe. C’est important pour la suite.

Mbappé a fait la différence ?

On sait que c’est un grand joueur, il n’est pas nécessaire que je fasse des éloges à nouveau. C’est un grand joueur, l’un des meilleurs du monde. L’avoir signifie qu’il peut faire la différence dans des moments difficiles. Kylian a d’énormes qualités et répond présent à chaque fois que l’équipe a besoin de lui.

Pochettino « Je peux comprendre la déception. »

Danilo qui marque, symbole d’une équipe avec beaucoup de buteurs possibles ?

C’est important que des joueurs comme Danilo, et même Ander ou Gana puissent marquer. La contribution offensive implique aussi les milieux, pas seulement les attaquants. Il le faut pour gagner. Nous avons un effectif de 35 joueurs en comptant les jeunes. Cela fait trois équipes. C’est positif d’avoir autant de joueurs à disposition, mais il n’y a que onze joueurs qui peuvent jouer cela peut rendre des joueurs mécontents. Ce n’est pas toujours simple à vivre, il faut de la gestion.

Angers frustré par le penalty ?

C’est difficile à évalué, je n’ai pas eu vraiment le temps pour voir. On me l’a montré sur Amazon, mais j’étais un peu loin. C’est dur de voir s’il y faute ou non, main ou non. On va regarder ensuite. Les choses sont difficiles. Je compatis avec l’entraîneur, les joueurs et les supporters d’Angers. C’est difficile ce genre de situation, parfois c’est en ta faveur, parfois c’est contre toi. Je peux comprendre la déception.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club