Restez connectés avec nous
PSG/Lorient - Pochettino en conf : état d'esprit, objectifs, gestion et Mondial 2022
©Iconsport

Club

PSG/Lorient – Pochettino en conf : état d’esprit, objectifs, gestion et Mondial 2022

Dimanche, dans le cadre de la 30e journée de Ligue 1 2021-2022, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera Lorient (16e) au Parc des Princes (coup d’envoi à 20h45, diffusion sur Amazon Prime). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Mauricio Pochettino a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer l’état d’esprit du groupe, le besoin de réagir après les difficultés vécues, le fait de construire un collectif à Paris et le tirage de la Coupe du Monde 2022.

Pochettino « Il en faut dans toutes les parties du PSG. »

Une envie de changer l’équipe, de mettre des jeunes, pour bousculer le groupe ?

Il y a beaucoup de choses dans votre question. On a fait un très mauvais match contre Monaco, avec beaucoup de joueurs qui devaient jouer ensuite des matchs importants durant la trêve internationale. Pendant cette dernière, on a travaillé surtout avec des jeunes et peu de joueurs. On doit rééquilibrer la partie physique, et on a beaucoup de joueurs absents demain.

Le groupe manque de leaders ? Quel type de capitaine faut-il pour être légitime au PSG ?

Je crois qu’il y a des débats qui ne sont pas corrects. Dans tous les groupes, il y a des leaders. Il y en a dans l’effectif, dans le staff. Il en faut dans toutes les parties du PSG. On a vécu une grande déception en Ligue des Champions et cela a amené à parler de beaucoup de choses. Le club cherche depuis plusieurs années un triomphe dans la compétition la plus difficile. Il y a de grands joueurs qui ont été recrutés, avec un grand caractère. C’est aussi le cas au sein de la direction et du staff.

Les débats sont intéressants et doivent exister, mais je ne crois pas que ce point soit quelque chose d’essentiel. On parle plutôt du leadership dans tout club.

Pochettino « C’est le moment de mettre de côté les mauvais sentiments. »

Un match pour se racheter auprès des supporters ?

L’objectif pour l’équipe doit être de gagner cette 10e Ligue 1. Sans changer le sentiment que nous avons tous depuis la déception en Ligue des Champions…Ce qui est important, c’est que l’on soit tous ensemble. On doit se concentrer et s’unir pour gagner afin d’obtenir ce 10e championnat. Il faut que nous ayons nos meilleurs joueurs dans leur meilleure forme et le soutien de tout le club.

Avec nos supporters, ce sera aussi plus simple, avec le sentiment qu’ils peuvent transmettre. Ce sera plus simple d’aller gagner ce 10e championnat, un titre important à ne pas sous-estimer. L’équipe veut ce trophée. C’est le moment de mettre de côté les mauvais sentiments, pour que les joueurs se sentent soutenus, sans oublier qu’il est normal que ce soit difficile après cette déception vécue.

Dans quel état d’esprit sont les joueurs ? Ils sont plus épanouis après la trêve ?

Il y a du mieux. La semaine avant le match contre Monaco avait été la plus difficile. Il y avait une grande tristesse, une frustration. Tout le groupe était très affecté. Les deux semaines de trêve internationale ont posé d’autres problèmes, mais cela fait du bien aussi d’avoir pu changer de lieu. L’état d’esprit est bien meilleur. Je pense que demain on sera dans de bonnes conditions pour faire un bon match, gagner, et retrouver un bon sentiment pour finir la saison le mieux possible.

Pochettino « Ce n’est pas plus dur ou plus simple, mais ce n’est pas la même formule. C’est difficile dans tous les clubs. »

Plus dur de construire le collectif qu’à Tottenham ?

Il faut un temps pour toutes les choses. A Tottenham aussi il avait fallu du temps pour construire. Il faut toujours s’adapter, on ne peut pas comparer la culture des deux clubs. Il faut avoir des principes, un développement, une vision. Et il faut trouver les bonnes pièces pour que cela fonctionne. Ce n’est pas plus dur ou plus simple, mais ce n’est pas la même formule. C’est difficile dans tous les clubs.

On a vu d’autres grands clubs qui ont eu des difficultés ces dernières années. Notamment en Ligue des Champions. Cela souligne à quel point elle est dure à gagner. Il y a un grand processus, le temps nécessaire est impossible à déterminer. L’essentiel est de ne pas arrêter d’essayer et de trouver les solutions pour s’approcher. Le club a été proche ces dernières années.

Les groupes de l’Argentine et la France à la Coupe du Monde ? Elles peuvent être championnes du monde ?

Peut-être (sourire). Ce sont deux très bonnes équipes. Tous les groupes sont difficiles. Les deux pays sont favoris dans leur groupe, mais il faut être compétitif sur le terrain. Pour la France, j’ai dit à Mbappé et Kimpembe qu’il faut faire attention au Danemark. Mais la France et l’Argentine sont des candidates pour le titre.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club