Restez connectés avec nous
PSG/Metz (5-0) - Di Maria savoure "Tout cet amour est ancré en moi."
©Iconsport

Club

PSG/Metz (5-0) – Di Maria savoure « Tout cet amour est ancré en moi. »

Le Paris Saint-Germain s’est imposé ce samedi, 5-0, contre le FC Metz, comptant pour la 38e journée de Ligue 1 (voir le résumé de PSG/Metz ici). Sur le match, il n’y a rien à redire, le PSG a été sérieux et s’est fait plaisir. Enfin. Mais la soirée était marquée par la prolongation de contrat de Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans, mais aussi du dernier match de la légende Angel Di Maria, attaquant de 34 ans. El Fideo est revenu, en zone mixte, sur son sentiment après les émotions et le vibrant hommage mérité des supporters.

Di Maria « Sept ans incroyables, inoubliables. »

« Que retenez-vous de ces sept ans au PSG ?

Sept ans incroyables, inoubliables. Le plus important, c’est la tendresse qu’on m’a témoigné Les Ultras m’ont fait la même fête qu’après le match contre Dortmund en Ligue des champions. Ca prouve que j’ai fait des choses bien ici. Cette ovation me donne beaucoup de bonheur.

Racontez-vous ces dernières minutes sur la pelouse du Parc des Princes…

Je cherchais le but, je le voulais (rires), j’avais dit au Mister (Mauricio Pochettino) que je voulais marquer et sortir. Le but me donne cette tranquillité, cette émotion. C’est une nuit inoubliable, ce sont des moments magiques. Tout cet amour est ancré en moi.

Di Maria « C‘est la seule chose qui me laisse des regrets. »

Avez-vous compris la décision du PSG de ne pas vous prolonger ?

C’est la décision du club. Ma décision était d’avoir cette année de plus. Pour réaliser ce dont je rêvais : gagner la Ligue des champions avec Paris. On a été très près. On a perdu en finale. C’est la seule chose qui me laisse des regrets. Les gars vont réussir à l’avoir.« , propos relayés par L’Equipe.

L’émotion était forte pour lui, mais aussi pour l’ensemble des supporters. Ses pleurs ont marqué la soirée. Il aime le PSG et cela fait plaisir de voir un joueur célébrer son départ de la sorte après les sorties catastrophique de Cavani et Thiago Silva. Di Maria mérite ces hommages. Il ne s’est jamais caché, il a tout donné. 

On pardonne son côté irrégulier pour se souvenir que des gestes et buts incroyables qu’il a pu faire ou mettre. Au niveau de l’état d’esprit, c’est un très grand monsieur. On n’oubliera pas son passage, merci Angel pour tout. Le PSG a aussi grandi grâce à lui, son départ va laisser un vide, mais c’est aussi cela le football, des émotions contraires. 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club