Restez connectés avec nous
PSG/Nice - Galtier en conf : Messi, fatigue et Mbappé sur le banc
©Iconsport

Club

PSG/Nice – Galtier en conf : Messi, fatigue et Mbappé sur le banc

Christophe Galtier, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire face à l’OGC Nice (2-1, résumé vidéo PSG/Nice) ce dimanche au Parc des Princes dans le cadre de la 9e journée de Ligue 1 2022-2023. Il a évoqué la performance de Lionel Messi (attaquant de 35 ans), celle de l’équipe qui n’a pas toujours été convaincante et la place de Kylian Mbappé (attaquant de 23 ans) sur le banc au début de la rencontre.

Galtier « Notre début de deuxième période a été très mauvais. »

Un match à service minimum ? La LDC et la Coupe du Monde sont dans les esprits ?

Evidemment que la coupure internationale, associée au match très important mercredi, peut générer chez les joueurs une démobilisation. C’est très difficile de revenir dans la compétition quand on a beaucoup voyagé et joué en sélection. D’autant plus avec un match très important dans quelques jours. On a eu très peu de temps pour travailler.

Mais je ne crois pas que les joueurs aient voulu faire le service minimum. Il faut respecter l’adversaire. Nice, aussi, a fait un vrai bon match avec une organisation différente et des joueurs différents. La première mi-temps pouvait me laisser penser que l’on allait accélérer, car il y avait des choses intéressantes.

Mais non, patatrac. Notre début de deuxième période a été très mauvais. Avec plus aucune de course, ni d’intensité, beaucoup d’erreurs techniques. On a laissé le monopole du jeu pendant 15-20 minutes à Nice. Nice a égalisé, c’était mérité. Il a fallu injecter un peu de sang frais pour retrouver de la percussion.

La Coupe du Monde, je n’en parle pas avec les joueurs cela me paraît encore tôt. Mais c’est pour ça qu’il faut vite prendre des points. Evidemment que cela va trotter dans les têtes. Surtout qu’il y a beaucoup de blessures dans les championnats, les joueurs peuvent avoir de l’appréhension.

Achraf Hakimi disait chez nos confrères de Canal+ que l’équipe était très fatiguée, l’avez-vous senti ?

On a eu du mal à mettre du rythme. Ils ont tous beaucoup joué et je ne pouvais pas tous les faire souffler. C’est un calendrier et une saison singulière. J’ai vu de la fatigue, des joueurs qui ont eu du mal à redémarrer.

Galtier « Messi peut retrouver les standards qu’il a eus tout au long de sa carrière. »

Avez-vous l’impression de voir Messi redevenir le meilleur joueur du monde ?

J’ai un plaisir incroyable de le voir tous les matins à l’entraînement. J’ai un réel plaisir à travailler avec lui. Il est bien dans sa tête, très heureux tous les jours quand il vient s’entraîner. C’est un joueur très altruiste, qui anime le jeu, qui est très généreux avec ses partenaires. Il a toujours eu l’habitude de marquer, il a eu une saison compliquée l’an dernier. Il reprend le goût de marquer.

Est-ce qu’il peut redevenir le meilleur joueur du monde ? Oui, il est dans un état de forme incroyable. Il est bien préparé. Il a une relation avec ses partenaires tous les joueurs à l’entraînement qui me fait penser qu’il est heureux. Et quand il est heureux, il est performant. Il peut retrouver les standards qu’il a eus tout au long de sa carrière.

Galtier « il avait encore un hématome au niveau de la hanche. »

Pourquoi avoir laissé Kylian Mbappé sur le banc et Lionel Messi sur le terrain ?

Concernant Kylian, il a pris un choc sur la hanche contre le Danemark. Il est revenu mercredi après avoir eu 48 heures de repos. Jeudi, la douleur s’est réveillée. Hier, il avait encore un hématome au niveau de la hanche. Après avoir discuté avec lui, il me semblait opportun de le mettre sur le banc.

Il avait cette appréhension mais il est resté disponible pour l’équipe. Je savais qu’il pouvait nous donner 25-30 minutes. Pour Léo, j’ai échangé avec lui quand il est revenu dans le groupe et je savais qu’il n’avait pas beaucoup joué. Il n’a jamais été malade pendant son séjour en sélection.

Galtier « Il y a un étirement, mais il est trop tôt pour connaître la gravité. »

Des nouvelles de Renato Sanches ?

Renato, en glissant, a senti un petit étirement, pas du côté où il était blessé. Il a préféré sortir. Il y a un étirement, mais il est trop tôt pour connaître la gravité, pour savoir s’il y aura une indisponibilité ou si ce n’était pas grand-chose.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club