Restez connectés avec nous
PSG/OM - Pochettino en conf : supporters, mentalité, Mbappé et Gueye
©Iconsport

Club

PSG/OM – Pochettino en conf : supporters, mentalité, Mbappé et Gueye

Dimanche, dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1 2021-2022, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera l’Olympique de Marseille (2e) au Parc des Princes (coup d’envoi à 20h45, diffusion sur Amazon Prime). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Mauricio Pochettino a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer la façon d’aborder cette rencontre, la possible colère des supporters, le fait d’entraîner Kylian Mbappé (attaquant de 23 ans) et la perte de temps de jeu d’Idrissa Gueye (milieu de 32 ans) en début d’année.

Pochettino « C’est ce qu’on aimerait, leur soutien pendant 90 minutes. »

Une bonne occasion de se réconcilier avec les supporters ?

La Ligue 1 est un objectif et on a le Classico qui arrive, c’est un bel beau match contre un très bon adversaire. Nous voulons bien jouer, avec l’objectif de gagner bien finir la saison.

Que représente un PSG/OM pour l’entraîneur, les joueurs et les supporters ?

C’est un match spécial, j’ai eu la chance de le disputer comme joueur, capitaine et entraîneur. Il n’y a pas que 3 points en jeu, il y a beaucoup plus qu’un simple match. Pour moi, pour les joueurs et les supporters, c’est un match particulier dans une saison.

Un message à faire passer aux supporters pour le match ?

Je l’ai déjà dit après le match contre Clermont, avec les supporters ont est toujours plus fort. L’adversaire peut avoir moins d’énergie. Avoir nos supporters est un avantage. J’espère que ce sera le cas, mais je ne peux rien demander. C’est ce qu’on aimerait, leur soutien pendant 90 minutes. Mais ils ont le droit de s’exprimer comme ils le veulent. Ce serait superbe d’avoir les supporters avec nous pendant 90 minutes et cela rendrait le match plus difficile pour l’adversaire.

Pochettino « Nous voulons être performants demain, avec notre meilleur visage pour obtenir la victoire. »

Il faut parler du match au groupe ou c’est naturel ?

Je crois que nous avons un groupe de joueurs qui sait bien ce qu’est un derby. Ils savent bien ce que cela représente pour le club, les supporters et les familles. On a parlé chaque semaine de l’importance des 3 points et de bien finir la saison. On en a parlé individuellement et collectivement. Nous voulons être performants demain, avec notre meilleur visage pour obtenir la victoire.

Les points forts de l’OM ?

Marseille fait une belle saison. C’est une saison avec beaucoup de dynamisme, des joueurs avec des grandes qualités techniques. C’est une vraie équipe, c’est très important. Ils jouent en bloc. Ils jouent très bien les transitions, avec de bons joueurs offensifs. Il y a une saison pour qu’ils soient à la 2e place. Ce sera un match difficile.

Les points communs et différences avec Sampaoli ?

Je ne sais pas. Les comparaisons ne me plaisent pas. On entraîne comme on est en tant que personne, comme on le sent. C’est difficile de se comparer, pas seulement avec Jorge Sampaoli, avec tout le monde. Mais on a tous les deux été inspirés par Marcelo Bielsa et c’est un grand point commun.

Pochettino « Il sait travailler et être à l’écoute. »

En quoi aimez-vous être l’entraîneur de Kylian Mbappé ?

J’ai une très bonne relation pas seulement avec lui, mais avec tout le monde. On sait bien que la gestion humaine est le plus difficile à ce niveau. Mais oui j’ai eu une bonne connexion avec Kylian Mbappé. C’est un joueur avec un talent énorme, que l’on a vu grandir. Il était dans un moment difficile quand nous sommes arrivés.

Nous sommes contents qu’avec le travail et la tranquillité on ait pu le voir se développer. Il s’améliore, il accepte les choses et met de l’engagement. Il sait travailler et être à l’écoute. Il a une grande humilité en tant que professionnel et personne.

C’est le dernier grand rendez-vous de la saison ?

C’est clair que le Classico est un grand match très attendu des deux côtés. C’est le plus grand match en France à part la finale de Coupe de France. La rivalité est énorme. On veut que nos derniers matchs soient toujours de finales. Mais c’est clair que demain c’est le seul match qui compte aujourd’hui et on veut le montrer sur le terrain.

Pochettino « il y avait d’autres joueurs qui avaient aussi mérité le droit de jouer. »

Gueye n’a pas beaucoup joué en revenant de la CAN ?

Un joueur qui est en dehors de l’équipe pendant 50 jours, qui revient le même jour du match contre Rennes, peut avant de jouer contre le Real Madrid, qui n’a pas été dans la dynamique. Et il y a eu une semaine de célébrations de victoire de la CAN, ce qui est mérité. J’en ai parlé avec le joueur, comme avec Abdou Diallo. Cela a coûté beaucoup physiquement et mentalement de gagner la compétition. Ce qui infecte le niveau de concentration et le niveau physique. Je lui en ai parlé. Et il y avait d’autres joueurs qui avaient aussi mérité le droit de jouer. Je l’explique peut-être plus que nécessaire, car c’est simple. Mais c’est ce que je lui ai dit.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club