Restez connectés avec nous
Thiago Silva raconte son départ, déçu par le PSG et Leonardo
©Iconsport

Club

Thiago Silva raconte son départ, déçu par le PSG et Leonardo

Thiago Silva, défenseur central de 36 ans qui a signé à Chelsea cet été après la fin de son contrat au Paris Saint-Germain, s’est confié auprès de Canal+ dans une interview diffusée lors du Canal Football Club. L’ancien capitaine parisien a notamment été invité à revenir sur son départ après 8 années passées au PSG. Il n’a pas caché qu’il a été déçu par l’attitude du club et son directeur sportif Leonardo.

Thiago Silva « Une fois que tu as dit les choses, tu ne peux pas changer. »

« C’est facile. D’abord, je n’ai pas eu de proposition pour prolonger mon contrat. Leonardo m’a appelé pour dire que je ne faisais pas partie du projet du club, que je pouvais partir. Alors j’ai décidé de commencer à choisir où je pouvais jouer. Après la finale de Ligue des Champions, il m’a appelé dans son bureau et il m’a demandé si j’avais déjà signé quelque part. J’ai dit que non, mais que j’avais donné ma parole à Chelsea pour signer. Pour moi, le plus important, c’est la parole. Une fois que tu as dit les choses, tu ne peux pas changer.

Thiago Silva « Il faut continuer à penser devant et à travailler pour Chelsea, qui est un club qui mérite ça. »

Je pense qu’ils ont changé d’avis après la Ligue des Champions. Ce qui me rend triste, c’est j’ai passé 8 ans là-bas, mais seulement 3 matchs ont changé l’idée du club. Ce que j’ai fait avant n’a servi à rien. C’est très de décider comme ça. Mais c’est le foot, c’est comme ça. Il faut continuer à penser devant et à travailler pour Chelsea, qui est un club qui mérite ça.

Thiago Silva « je suis sorti par la porte de derrière, pas par la grande porte. »

Leonardo ?

C’est la chose la plus triste. C’est lui qui m’a amené à l’AC Milan, lui qui m’a amené au PSG. Il a passé six ou sept ans avec moi, cela veut dire qu’il pouvait me connaître un peu plus. Et c’était le contraire. Quand je suis arrivé à Chelsea, j’ai eu un coach qui me donnait l’impression d’être avec moi depuis dix ans. Cela me fait plaisir et me fait continuer à travailler très fort. La tristesse, c’est que je suis le capitaine qui a le plus gagné de titres avec le PSG, et je suis sorti par la porte de derrière, pas par la grande porte. Ils ont dit deux ou trois mois avant que je ne faisais pas partie du projet. A mon avis, ils auraient pu faire des choses pour mon dernier jour, ils ne l’ont pas fait. »

On comprendre la position de Thiago Silva. Le PSG lui avait clairement annoncé qu’il ne serait pas gardé, que le plan était de passer à autre chose. Ce qui était une déception pour le Monstro, qui avait annoncé plusieurs fois son envie de continuer à Paris. Mais il pouvait probablement accepter ce choix, puisque le club peut avoir un certain plan sportif. Ce n’est pas agréable pour le joueur, mais cela peut s’écouter.

Sauf qu’il y a eu là un changement de position qui peut vexer davantage. Le défenseur brésilien peut avoir le sentiment que le PSG a découvert ses qualités lors du Final 8 et qu’il voulait finalement le garder. Comme si ses années avant ne comptaient pas vraiment. Cependant, il faut avoir à l’esprit qu’il avait pu décevoir lors de matchs importants en Ligue des Champions alors qu’il a enchaîné les grands matchs lors du Final 8. Il y a aussi eu la crise due à l’épidémie du coronavirus qui a amené le club à s’adapter. Un élément qui a même peut-être été le plus important ici, Thiago Silva ne doit pas l’oublier. Mais on peut facilement comprendre qu’il reste surtout déçu par le discours de Leonardo, qu’il connaît depuis longtemps et dont il espérait une affection plus marquée.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club