Restez connectés avec nous
Thomas Meunier "On avait à cœur de remettre les choses au clair...Tout le monde est adulte"

Club

Thomas Meunier « On avait à cœur de remettre les choses au clair…Tout le monde est adulte »

Hier soir, le Paris Saint-Germain était en déplacement à Sochaux pour le compte des 8es de finale de Coupe de France. Alors que la fête d’anniversaire de Neymar (attaquant de 26 ans) dimanche soir avait poussé des Sochaliens à dire que Paris leur manquait de respect, les Parisiens se sont finalement imposés 1-4 en maîtrisant globalement le match. Le latéral droit parisien Thomas Meunier (26 ans) s’est arrêté en zone mixte pour réagir à ce sujet. Il a bien fait comprendre que Sochaux n’avait pas à s’énerver et que tous les Parisiens sont à fond pour être prêts contre le Real Madrid (8e de finale aller de Ligue des Champions le 14 février). 

« Très bonne chose de faite malgré une entame de match – certes bonne – mais qui est devenue plus délicate après parce qu’on a eu une équipe de Sochaux qui a mis la pression mais par la suite on a été redoutables offensivement, le score aurait pu être plus lourd.

Tout le monde fait vraiment le job…Il n’y a pas de polémique à faire.’

Si on a été motivé par les Sochaliens qui se plaignent de l’anniversaire ? Je pense que ça a joué, il y a eu des déclarations maladroites. Le coach ne s’est pas privé pour en parler, on avait à cœur de remettre les choses au clair. Di Maria mérite d’être titulaire comme les 18 joueurs de l’équipe. Tout le monde fait vraiment le job, je sens une équipe concernée. Je n’ai jamais joué à Madrid, c’est un très beau stade, une belle équipe. Je me réjouis d’être déjà la-bas, et sur le terrain pourquoi pas.

La polémique, quelle polémique ? Il va pas faire son anniversaire deux semaines après, ça lui tenait à coeur d’inviter ses potes de boulot, ses potes d’enfance, sa famille etc… Après ça ne tient qu’à toi de rentrer à minuit ou à 6h du matin. Tout le monde est adulte pour moi il n’y a pas de polémique à faire. »

Il semblerait tout de même assez fou que les joueurs professionnels ne puissent plus fêter leur anniversaire. Il faut leur laisser le droit de vivre. C’est à eux ensuite, comme le rappelle Meunier, de rester raisonnable. Sochaux s’est vexé sans savoir comment les Parisiens s’étaient comportés.

On peut juger sur le match d’hier qu’ils sont restés sérieux pour être prêts à jouer. On pouvait se douter de toute façon qu’ils ne mettraient pas en danger leur préparation du déplacement à Madrid la semaine prochaine. Les Sochaliens peuvent être contents, ils ont affronté des Parisiens concentrés et déterminés. De quoi revenir à Paris avec un succès 1-4 largement mérité. Et mettre vite fin au début d’une polémique fortement inutile. Reste maintenant à continuer à bien travailler pour réussir la suite de la saison.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club