Restez connectés avec nous
Thomas Tuchel évoque sa vision de l'exigence, l'importance de la mentalité, le chemin encore à parcourir

Club

Thomas Tuchel évoque sa vision de l’exigence, l’importance de la mentalité, le chemin encore à parcourir

Pour le site officiel du Paris Saint-Germain le coach de l’équipe première, Thomas Tuchel, a exposé son ressenti sur ce qui doit être fait par ses joueurs afin d’avancer sur le chemin du succès. Travail à effectuer, l’importance de l’intensité et du mental ou bien encore les points à améliorer… 

« Pour moi, le plus important c’est de s’entraîner toutes les semaines de la même manière. Pas en se disant que c’est un match de championnat ou de coupe contre une équipe de seconde division, alors que si c’est un match de Ligue des Champions il faut se concentrer plus. Non, notre talent nous oblige à donner le meilleur de nous-mêmes. C’est un état d’esprit que Daniel Alves possède, par exemple. Je pense que c’est pour cela qu’il a gagné tous ses trophées. Maxwell l’a eu également dans sa carrière. Même s’il joue avec le staff, il donnera tout ce qu’il a et ne se reposera pas une minute. C’est la mentalité des champions. »

« S’améliorer dans l’intensité et la structure. »

« L’intensité et la pression que nous mettions avant la trêve étaient très bonnes. Nous devons nous améliorer dans l’intensité et la structure, s’aider les uns les autres sur le terrain. Il faut le montrer au plus haut niveau », a expliqué Thomas Tuchel.

À travers ses propos, on sent Thomas Tuchel dans la bonne lignée de ce qu’il essaye de mettre en place avec ses joueurs. L’Allemand est, en effet, toujours à la recherche du mouvement mais également d’une équipe extrêmement sérieuse dans l’organisation : bouger ensemble afin de proposer un bloc équipe très cohérent et difficilement contournable… Voici l’idéologie d’un coach qui possède des idées bien arrêtées sur le jeu qu’il souhaite mettre en place au sein du Paris Saint-Germain.

Si on n’a pas toujours vu de bons matchs depuis son intronisation, avec une première mi-temps souvent bien moins aboutie que la seconde, on ne peut nier qu’on sent que quelque chose est en train de naître peu à peu. Forcément, il lui faudra plus de temps, et une équipe un peu plus équilibrée certainement, avant de voir son travail émerger sous la forme que lui désir. Mais cela avance dans le bon sens et on a bon espoir qu’il parvienne a faire de grandes choses à la tête de l’effectif parisien. Premier gros test ce mardi avec le déplacement en Serbie, face à l’Etoile Rouge de Belgrade, afin de valider ce billet si important pour les 8e de finale de Ligue des Champions.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club