Restez connectés avec nous
Tuchel "Tout le monde peut être entraîneur après les matchs...Nous sommes très critiques envers nous-mêmes."

Club

Tuchel « Tout le monde peut être entraîneur après les matchs…Nous sommes très critiques envers nous-mêmes. »

Thomas Tuchel, entraîneur du Paris Saint-Germain, était en conférence de presse mercredi soir au Parc des Princes après la défaite 0-2 contre le Stade de Reims dans le cadre de la 7e journée de Ligue 1. L’occasion de répondre aux critiques et de lancer les siennes.

« Si je me suis trompé ?

Si vous pensez que c’est ma responsabilité, je la prends, pas de problème. J’ai dit pourquoi je faisais ces choix à l’avance. Tout le monde peut être entraîneur après les matchs.

Inquiet ?

Nous sommes déçus, c’est une défaite méritée. Reims a joué plus près de son meilleur niveau que nous. On a manqué d’agressivité, d’intensité… Nous sommes déçus mais nous sommes ensemble. Nous avons bien commencé pendant quinze minutes puis nous avons perdu notre rythme, notre intensité. On a perdu des ballons très faciles. On a perdu Choupo-Moting, notre 3e attaquant… C’était de plus en plus compliqué. Ils ont marqué sur leur première occasion. Nous sommes très critiques envers nous-mêmes.

Tuchel « Parfois, c’est nécessaire pour comprendre que ce n’est jamais facile. »

Les remplaçants ont perdu les points ou c’était une déconcentration après deux victoires difficiles ?

Peut-être les deux. L’entraînement, ce mercredi matin à 11 heures, c’était pff… Il n’y avait pas la même concentration que normalement. On a donné une occasion à certains joueurs. J’ai confiance en eux. Je suis l’entraîneur de tous. Je suis convaincu qu’on peut jouer mieux avec cette équipe. Malheureusement, ce n’était pas possible. On a fait beaucoup d’erreurs, on a joué de manière trop compliquée, on n’a pas été dangereux. Notre jeu n’était pas dangereux, pas agressif. Parfois, c’est nécessaire pour comprendre que ce n’est jamais facile.« , propos de Tuchel relayés par Le Parisien.

Après le match, c’est en effet toujours simple de donner son avis sur la composition d’équipe. C’est là que beaucoup soulignent des évidences, dans la défaite comme la victoire, sans se rappeler de ce qui était pensé avant le match. Qui hier a parié sur une défaite parisienne en voyant les deux équipes ? Le plus gros souci hier, c’est ce qu’ont fait les joueurs présents. Là, le coach a toujours sa part de responsabilités. Et même s’il y avait des absents dans cette rencontre qui suivait deux gros matchs, tout n’est pas excusable.

Le PSG, surtout à domicile, se doit de maintenir un minimum d’intensité et de qualité. On en était loin hier, sauf par quelques moments. Maintenant, il faut que le PSG se remette encore en question et fasse en sorte de vite se relancer. C’est un peu gênant d’être déjà à une seconde défaite avec un constat similaire au bout de 7 journées. Bien sûr, une infirmerie qui se vide ferait beaucoup de bien. Mais il y a aussi de bonnes habitudes à prendre.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club