Restez connectés avec nous
Wijnaldum évoque la pression «terriblement excitante» du haut niveau
©Iconsport

Club

Wijnaldum évoque la pression «terriblement excitante» du haut niveau

Le Paris Saint-Germain s’est imposé dans l’élite ces dernières saisons et fait indéniablement partie des meilleurs clubs d’Europe. Mais cela emmène forcément une certaine pression pour les joueurs. Georginio Wijnaldum, milieu de terrain âgé de 30 ans, arrivé cet été en provenance de Liverpool, s’est exprimé à ce sujet auprès de L’Equipe.

Wijnaldum «Tous les joueurs veulent viser le plus haut niveau»

«Si vous demandez à un joueur ce qu’il préfère : évoluer dans une grande équipe avec l’exigence de devoir gagner ; une équipe de milieu de tableau sans pression ; ou une équipe de bas de tableau qui a la pression pour ne pas descendre ? Tous les joueurs veulent viser le plus haut niveau. Donc il faut accepter la pression qui va avec.»

Wijnaldum «je pense qu’il faut toujours un peu de pression»

«C’est terriblement excitant, même ! Bon, je dis ça mais, à titre personnel, je suis un gars qui gère plutôt bien la pression. Ce n’est peut-être pas l’idéal d’ailleurs, car je pense qu’il faut toujours un peu de pression. Moi, depuis que je suis jeune, c’est plutôt : bon, on va faire tout ce qu’on peut et on verra ce que ça donne, profitons du moment(sourire). Sur une séance de tirs au but par exemple, je vais être nerveux pour mon coéquipier qui va tirer mais, quand ce sera mon tour, je serai relax car je peux contrôler la situation.»

La pression est souvent forte sur un joueur de haut niveau, d’autant plus dans les grands clubs très observés et attendus. Certains arrivent à la gérer, d’autres en font une force et certains perdent leur moyen. Globalement, au-delà du talent, c’est clairement ce qui fait la différence entre ceux qui peuvent jouer au haut niveau et ceux qui ne passeront jamais ce cap. Plus les saisons passent au PSG et plus la pression est importante, notamment en Ligue des Champions. Cette compétition est la priorité du club, puisque c’est en la remportant qu’il concrétisera tous les investissements réalisés ces dernières années. Même s’il faudra bien sûr enchaîner.

Arrivé les phases finales de cette compétition, il y a donc une atmosphère oppressante qui peut s’installer et être perceptible par les joueurs. Ces deux dernières saisons, l’équipe a pu passer un cap, ce qui prouve que l’effectif est globalement prêt à affronter cette pression. C’est logiquement une bonne nouvelle pour le club, qui doit avoir la meilleure équipe possible, lors des phases finales de cette compétition, pour espérer enfin la remporter.

L’entraînement auprès de Messi :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club