Restez connectés avec nous
LDC - Verratti: « On donne tout pour ce maillot, pour gagner »

Club

LDC – Verratti: « On donne tout pour ce maillot, pour gagner »

Marco Verratti (milieu de terrain de 26 ans du Paris Saint-Germain) s’est exprimé sur le site officiel du club à quelques jours de la rencontre décisive à Belgrade mardi.

L’occasion pour le petit hibou de revenir sur le vrai match d’équipe face à Liverpool, et sur le fait d’être dans le groupe de la mort, où tout se jouera sur la dernière journée des phases de poule.
Cette saison le Paris Saint-Germain est tombé dans un groupe relevé en coupe d’Europe. Un avantage pour la suite ?

« Si on sort de ce groupe on aura des certitudes. »

« Je pense que oui. Quand tu passes un groupe comme celui-ci, tu engranges de la confiance. Tu as fait de gros matches contre de grandes équipes. Liverpool l’an dernier, est allé en finale de Ligue des Champions. Bien sûr que si on sort de ce groupe on aura des certitudes. Mais il reste encore un match très difficile mardi à Belgrade. C’est important pour l’avenir. On a des matches références, ça nous permet de savoir ce que l’on peut faire quand on joue comme une équipe. On va dans des stades historiques comme Anfield ou le Marakana de Belgrade. C’est un stade très particulier, très chaud, mais ça fait partie de notre travail. »

Vous avez subi contre Liverpool en deuxième période mais vous êtes restés unis, sans céder. C’est un point important à retenir pour la suite ?

Souffrir comme on l’a fait, c’est une preuve de maturité

« Evidemment, je pense que ce sont des matches dans lesquels tu es obligé de souffrir. Mais comme on l’a fait nous, c’est une preuve de maturité. On a joué un peu bas en deuxième mi-temps, mais ils n’ont pas eu d’occasion claire pour revenir au score. J’entends dire que nous n’avons pas d’esprit d’équipe, que nous ne sommes pas prêts au sacrifice. Ce sont des choses qui nous touchent beaucoup. On donne tout pour ce maillot, pour gagner. Parfois c’est possible, parfois ça ne l’est pas. Contre Liverpool c’était notre dernière occasion, on savait qu’avec un match nul ça deviendrait compliqué de passer les poules. C’est un message pour nous, pour les autres équipes et pour les gens qui quelquefois parlent sans savoir. »

Cette saison, le Paris Saint-Germain est tombé dans une poule très relevée en Ligue des Champions. Comme le souligne Marco Verratti, réussir à se qualifier pour les 8es de finale lorsque l’on est dans le même groupe que deux cadors européens que sont Naples et Liverpool, cela ne peut être que bénéfique pour la suite de la compétition. Mais avant de penser aux phases finales, il y a d’abord la qualification à aller chercher mardi soir, dans le bouillant Maracana de l’Etoile Rouge de Belgrade. Stade dans lequel Liverpool et Naples se sont cassés les dents.

Les Parisiens sont prévenus, une rencontre sûrement plus difficile qu’au match aller (5-1) les attend en Serbie. Pour ne pas se faire surprendre, le même état d’esprit qu’au Parc des Princes contre les Reds de Liverpool (2-1) sera attendu.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club