Restez connectés avec nous
Le PSG ira loin en Ligue des Champions cette saison d'après Moussa Diaby, qui le suit encore "comme un supporter"

Anciens

Le PSG ira loin en Ligue des Champions cette saison d’après Moussa Diaby, qui le suit encore « comme un supporter »

Moussa Diaby, ailier de 20 ans formé au Paris Saint-Germain et parti l’été dernier au Bayer Leverkusen, s’est confié dans Le Parisien. L’occasion de revenir sur son choix de rejoindre le club allemand et de dire ce qu’il pense du PSG cette saison. Le Titi parisien ne cache pas qu’il croit aux chances parisiennes en Ligue des Champions.

« Le projet m’a aussitôt séduit, à savoir une philosophie de jeu basée sur l’animation offensive, évoluer en contres et avoir la possession du ballon, donc tout pour être imprévisible et difficile à décrypter. Ces derniers mois, lorsque j’étais encore au PSG, je regardais régulièrement la Bundesliga et j’avais remarqué que Leverkusen était l’une des équipes les plus spectaculaires d’Allemagne.

Diaby « C’est mon club formateur et ça, je ne l’oublie pas. »

Mon avis sur le PSG cette saison ? »

L’effectif est plus étoffé et de meilleure qualité que la saison passée avec un milieu de terrain plus fourni et davantage d’alternatives pour le coach. Je vois bien Paris aller loin en Ligue des champions. Cette année va être la bonne. Je continue de suivre le PSG comme un supporter. Il reste quelque part mon club. Je suis un titi parisien. C’est mon club formateur et ça, je ne l’oublie pas. »

On peut comprendre le choix de Diaby, qui n’aurait pas pu avoir un statut plus important que celui de doublure à Paris. Face à une telle concurrence, le Titi parisien est donc allé chercher du temps de jeu à Leverkusen. Un club qui semble loin de remporter la Ligue des Champions, mais qui a l’habitude de la jouer et d’être dans les premières places de la Bundesliga. Il y a en plus un jeu qui correspond aux qualités du Titi parisien.

Quant à ses propos sur le PSG et son attachement encore présent, c’est toujours appréciable de voir un joueur qui n’oublie pas son club formateur. Pour la Ligue des Champions, on espère que Diaby aura raison. Il y a bien de quoi croire à un long parcours. Mais les années précédentes ont enseigné la prudence aux Parisiens. Espérons que les joueurs auront eux bien en tête les efforts à fournir pour se qualifier.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens