Restez connectés avec nous
PSG/Barcelone - Madar évoque un Paris "amorphe" et un match "inquiétant"
©Iconsport

Autour du PSG

PSG/Barcelone – Madar évoque un Paris « amorphe » et un match « inquiétant »

Malgré un match compliqué où le Paris Saint-Germain aurait pu se faire peur face au FC Barcelone en 8e de final retour de la Ligue des Champions (1-1). Mais le club de la capitale obtient tout de même son billet pour les quarts de finale grâce à son succès 1-4 au match aller qui le donne vainqueur au cumul des scores. Mickaël Madar, ancien attaquant du PSG (1999-2001) désormais consultant, a livré son analyse auprès de L’Equipe. Assez logiquement, il souligne que l’équipe parisienne a été en grande difficulté.

Madar « il n’y a rien eu de tout de ce que tu attends d’une équipe. »

« Certes, les Parisiens l’emportent au final 5-2, mais sur ce retour, on ne sait vraiment pas d’où ils reviennent ! Heureusement que les Barcelonais ont été maladroits et malchanceux… Je suis persuadé que s’ils avaient mené 2-1 à la mi-temps(donc si Messi avait marqué son penalty, 45e +3), les fantômes seraient revenus et une nouvelle remontada aurait pu se produire. En fait, ils ne sont jamais vraiment partis, ces fantômes !

C’est un truc de fou, je n’ai jamais vu une équipe du PSG aussi amorphe, aussi peu agressive et combative. En fait, il n’y a rien eu de tout de ce que tu attends d’une équipe, aucune solidarité, aucune “niaque”, pas de pressing coordonné… Bref, tout ce qu’on avait observé au match aller(4-1).Là, les Parisiens n’ont jamais agi, ils étaient sans cesse en réaction et se sont presque toujours débarrassés du ballon. (…)

Madar « ils ne sont donc jamais sereins. »

 Sur les matches en aller-retour, les Parisiens ne parviennent jamais à réussir deux bonnes prestations, on l’avait déjà vu la saison dernière contre Dortmund(1-2, 2-0) et ils ne sont donc jamais sereins. Ils sont capables du meilleur comme du pire, ce qui est inquiétant pour la suite.

La performance de Navas ?

Il faut tout de suite lui faire une statue devant le Parc des Princes ! C’est le joueur clé, celui qui fait toute la différence par rapport aux années précédentes. Il est exceptionnel pour te garder dans un match. Ce qu’il a réussi en repoussant le penalty de Messi (45e + 3), c’est très fort, car cela a démoralisé les adversaires. »

Ce mercredi soir, c’est avant tout un immense soulagement qui a été ressenti au coup de sifflet final, au vu de la prestation qu’on réalisé les Parisiens. Après le succès 1-4 du match aller au Camp Nou, le PSG devait confirmer son excellente performance, à domicile. Malheureusement, cela n’a pas été le cas, cette équipe parisienne a énormément subi, s’est créée très peu d’occasions et peut surtout remercier Keylor Navas, portier parisien âgé de 34 ans.

Cette prestation réalisée ce mercredi vient entacher l’excellente impression qu’avait laissée le match aller au Camp Nou. Le PSG reste irrégulier et cette rencontre aurait largement pu tourner en sa défaveur si le portier du PSG n’avait pas sorti le match de sa vie. Certes, il y a cet énorme bon point puisque le club de la capitale a obtenu son billet pour les quarts de finale, mais les doutes restent toujours les mêmes autour de cette équipe qui ne parvient pas à trouver une vraie régularité.

Reste à espérer que cette qualification face à l’un des tops clubs européens et un des « démons » des dernières années du PSG lui fera le plus grand bien. Il n’a plus à se sentir inférieur ou à encore de subir « encore » (avec Chelsea et Manchester United) une remontée. Il faudra montrer cette progression sur la suite, sans oublier de gagner sur la scène nationale aussi. Paris avance, mais il reste beaucoup à faire.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG