Restez connectés avec nous
LDC - Andres Iniesta "Nous avons eu une très mauvaise journée"

Adversaires

LDC – Andres Iniesta « Nous avons eu une très mauvaise journée »

Après cette soirée de Ligue des Champions magnifique pour le Paris Saint-Germain, certains barcelonais se sont quand même exprimés à la fin du match. C’est le cas du milieu de terrain catalan de 32 ans, Andres Iniesta, qui fait un constat sans détour dans le journal Mundo Deportivo :

« Ils nous ont été supérieurs en tout, dans tous les compartiments du jeu et nous ont mis beaucoup en danger. Ils ont été très efficaces. Nous avons eu une très mauvaise journée. A partir de ça, nous devons penser au match retour où nous tenterons de nous rapprocher le maximum possible pour refaire notre retard. Ce sera très difficile mais nous allons tout donner.

Aujourd’hui, nous sommes tous tristes. Que ce soit les joueurs jusqu’au dernier supporter, il n’y a pas d’autre lecture. C’est difficile, ce sont des choses qui se produisent parfois et ça fait mal. Mais on passe un mauvais jour, une mauvaise nuit et nous devons maintenant nous relever et nous ressaisir dans les autres compétitions. Au match retour, nous allons essayer de tout donner pour accrocher une qualification qui est très compliquée. » 

Le Barça n’est pas encore achevé, même si Paris lui a fait très mal hier.

Clairement, les Catalans ont souffert hier soir. Rarement on a pu voir Barcelona avoir autant de mal à sortir le ballon et créer du jeu. Par leur énerngie et leur très bon placement, les Parisiens ont su bloquer le jeu barcelonais. Et ils ont ensuite utiliser leur qualité technique pour faire mal à une défense dépassée. De quoi assomer une équipe habituer à dominer ses matchs et remporter de nombreuses victoires.

Toutefois. Nous n’en sommes qu’à la première mi-temps d’une rencontre largement menée pour le moment par le PSG. Attention donc, le Barça semble peut-être K.O. aujourd’hui, mais l’humiliation subie fera du Barça une bête blessée. Et on sait que le Camp Nou peut réveiller le taureau barcelonais et faire des ravages. Il faudra que le PSG soit prêt au combat le 8 mars et déterminer à planter d’autres banderillas afin de finir l’excellent travail accomplit au match aller.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires