Restez connectés avec nous
Angers/PSG - Baticle veut "être performant et réaliser un exploit."
©Iconsport

Ligue 1

Angers/PSG – Baticle veut « être performant et réaliser un exploit. »

Ce mercredi, dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1 2021-2022, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera Angers (14e) au Stade Raymond Kopa. Gérald Baticle, entraîneur de l’équipe angevine, s’est exprimé en conférence de presse à propos de cette rencontre (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ Décalé). L’occasion d’évoquer la façon d’aborder cette rencontre particulière face au leader, même si l’équipe parisienne sera diminuée.

Baticle « On veut gagner face à notre adversaire. »

Faire tomber Paris, c’est l’objectif ?

Evidemment, comme tous les matchs. On veut gagner face à notre adversaire, quel qu’il soit. Cette fois c’est Paris. C’est sûr que lorsqu’on joue tous les 3 jours, c’est d’abord place à la récupération. Mais dans notre récupération, il y a une partie de préparation vidéo. Il y a la mise en place des principes de façon plus douce. L’idée est d’être performant et de réaliser un exploit.

Un match normal ?

Non, c’est un match particulier. C’est le leader. C’est la plus grosse équipe, c’est également l’une des équipes qui pratiquent un superbe football et qui est capable de corriger son adversaire à tout moment si on ne fait pas ce qu’il faut. C’est la grosse équipe du championnat, même s’il y a d’autres grosses équipes. C’est le leader, donc c’est toujours particulier.

C’est d’abord une puissance collective ou des qualités individuelles dont il faut se méfier ?

Les deux. On sent une puissance collective et il y a évidemment une capacité individuelle à faire du spectacle et à être efficace à tout moment, C’est un match de très haut niveau. Cela l’a été au Parc et ce sera encore le cas au Kopa.

Baticle « Ils auront toujours cette puissance collective. »

Beaucoup de grands joueurs importants, cela change la façon d’aborder la rencontre ?

Il y a des artistes absents, mais il y en aura d’autres. Il y a des internationaux, des jeunes. Il y aura de grands joueurs sur le terrain, même s’il n’y aura pas certains grands noms il y aura des joueurs de grandes qualités. Il y aura des internationaux titulaires et sur le banc. Ils auront toujours cette puissance collective.

Messi et Neymar absents, cela change la préparation ?

Non, on se prépare par rapport à l’équipe, aux forces en présence. On a des problématiques à notre niveau de toujours chercher à remplacer les absents et à faire en sorte que les présents soient performants. Ce sera le cas face au PSG. Il faut se mettre en situation de réaliser un exploit. Il faut être déterminé, prêt et nourrir la graine pour réaliser quelque chose d’extraordinaire.

Baticle « Gagner contre le PSG est un événement. »

Un objectif en plus de retarder le titre du PSG ?

L’objectif est par rapport à nous-mêmes, il est déjà assez important et riche pour que la motivation vienne de nous. On doit continuer à être solide et efficace. On doit chercher à prendre dans un premier temps 1 point et plus si possible. Si on y arrive, c’est un exploit pour le club. Gagner contre le PSG est un événement. On doit chercher cet exploit, la motivation suffit. L’idée n’est pas d’empêcher quelque chose.

Il faut mettre les mêmes ingrédients qu’à l’aller ? 

Evidemment, c’est pour cela que l’on travaille, que l’on se prépare. Même encore plus, il faut toujours chercher à progresser. Et après, il faudra que la VAR soit efficace (sourire).

Un goût de revanche ?

Non, mais une performance enlevée à nos joueurs. C’est le football, on ne peut pas revenir dessus. Mais on peut travailler pour tenter d’obtenir l’exploit si les conditions le permettent. On doit savoir ce que l’on doit faire, les uns par rapport aux autres. Et mettre notre jeu en place pour les faire défendre.

Baticle « Il faut faire un match extraordinaire, avoir de l’espoir. »

C’est le match le plus important de la semaine ou c’est ce weekend ?

C’est le match le plus important, puisque c’est toujours celui qui arrive. Donc là c’est celui du PSG, et ensuite ce seront les autres.

Le PSG une bête noire ?

Peut-être, mais c’est le cas pour tous en Ligue 1. C’est une très grande équipe. Elle est éliminée de la Ligue des Champions, mais on a vu pendant 1 heure à quel point c’était fantastique. Après, ça a basculé pour rien. Il faut faire un match extraordinaire, avoir de l’espoir.

Ce n’est pas le même jeu sans Neymar et Messi ?

C’est aussi le cas pour nous avec ou sans Bahoken. Chacun a ses problèmes. Ils ont toujours des internationaux. Il y a toujours du danger. Le problème se déplace, mais il existe. Il faut être performant, être dans un grand jour.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1