Restez connectés avec nous
Da Silva a été impressionné par deux joueurs du PSG et a ses meilleurs souvenirs face au club parisien

Ligue 1

Da Silva a été impressionné par deux joueurs du PSG et a ses meilleurs souvenirs face au club parisien

Damien Da Silva, défenseur central de 31 ans du Stade Rennais depuis 2018 (il est arrivé en provenance du SM Caen), s’est confié sur le site officiel de la Ligue de Football Professionnel. L’occasion de revenir sur les éléments importants de sa carrière, ce qui l’a amené à parler du Paris Saint-Germain. D’abord en évoquant les joueurs qui l’ont le plus impressionné.

« Il y en a plusieurs. Ibrahimovic était impressionnant par ce qu’il dégageait et par sa carrure. Actuellement, je dirais Mbappé, qui est très fort. »

On peut bien imaginer que Zlatan Ibrahimovic, passé au PSG de 2012 à 2016 (et de retour à l’AC Milan cet hiver), a pu impressionner Da Silva et d’autres défenseurs. Que l’on apprécie ou non le personnage, il est très clair que le Suédois a des qualités exceptionnelles. Il doit être bien difficile d’empêcher de jouer un attaquant qui peut parfaitement enchaîner contrôle de la poitrine et frappe sur une balle que la plupart des joueurs joueraient de la tête, par exemple. Zlatan a en plus un charisme marquant. Quant à Mbappé, son talent n’est pas un secret et il a en plus une vitesse exceptionnelle. C’est un style différent, mais également un cauchemar pour les défenses.

Ensuite, Da Silva a été interrogé à propos de son souvenir en Ligue 1 et il a évoqué des maintiens obtenus à la dernière journée face au PSG.

Da Silva «  Le fait de se maintenir à la dernière journée contre le PSG deux fois, c’était très fort. »

« Les maintiens acquis avec le SM Caen. Ce sont des saisons très compliquées où l’on souffre beaucoup mentalement du fait des résultats. Le fait de se maintenir à la dernière journée contre le PSG deux fois, c’était très fort. Se dire que l’on allait repartir en Ligue 1 Conforama la saison suivante, c’était très important. Ce n’est pas comme un titre de champion mais c’est intense. »

Même si la saison qui mène à une telle lutte est difficilement agréable, le fait d’obtenir le maintien sur la dernière journée peut former un souvenir très fort avec de grandes émotions (on l’a déjà avec le PSG). Et le fait d’obtenir cela dans des rencontres spéciales face à Paris ajoute un quelque chose à ce moment spécial. Même si ce n’était jamais contre des Parisiens en pleine forme et en besoin d’une victoire. Caen n’avait pas à s’embêter avec ce genre de détail à ce moment.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1