Restez connectés avec nous
La Ligue 1 reprend ses droits, avec un roi déjà désigné face à une concurrence résignée ?

Ligue 1

La Ligue 1 reprend ses droits, avec un roi déjà désigné face à une concurrence résignée ?

C’est en substance le message que délivre les différents acteurs de Ligue 1 quand bien même certains tentent de se convaincre du contraire. Le Paris Saint-Germain est le grand favori à sa succession sur le trône de la France du football et selon L’Equipe le match face à l’Olympique Lyonnais n’a rien arrangé :

« C’est comme si la démonstration du PSG, samedi dernier, face à Lyon, avait déjà éteint tout suspense. Comme si cette première fessée administrée à ce qui devrait dessiner sa menace la plus consistante, avait étouffé les premières ambitions estivales. Cette première journée ressemble à une mise en bouche délicieuse avant de retrouver la côte méditerranéenne, dans quinze jours, à Monaco, pour une affiche qui paraît déjà un peu plus équilibrée. »

Il est vrai que derrière les discours de façade des joueurs lyonnais (tel que Yanga-Mbiwa) qui, avant le match, déclaraient qu’ils avaient les moyens de « titiller » Paris, la vérité c’est que la plupart s’avoue déjà vaincu. Paris fait peur, est craint et stigmatise la rancœur de certains dont Jean-Michel Aulas.

Pour autant ce soir il y a un match à jouer face au SC Bastia dans un stade Furiani qui sera sûrement très chaud à l’idée de recevoir l’ogre parisien. Les joueurs de François Ciccolini auront la volonté de réaliser ce qui pourrait être le gros coup de la 1e journée de championnat en faisant échouer le club francilien. Tout autre résultat qu’une défaite serait perçu comme une victoire pour les Bastiais.

Avant de penser à Monaco, les joueurs d’Unai Emery doivent remporter les 3 points dès ce soir, puis ils se prépareront pour la réception de Metz au Parc des Princes. Il sera temps ensuite d’évoquer le déplacement sur les terres monégasques.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1