Restez connectés avec nous
OM/PSG - Roland Courbis "Il n'y a pas eu de match car on a vu que le PSG"

Ligue 1

OM/PSG – Roland Courbis « Il n’y a pas eu de match car on a vu que le PSG »

Au lendemain de la cuisante défaite infligée par le Paris Saint-Germain à l’Olympique de Marseille sur la pelouse du Vélodrome, une pluie de critiques s’abat sur les Phocéens et notamment sur le dispositif tactique mis en place par Rudi Garcia, l’entraîneur marseillais. Roland Courbis, consultant pour RMC, s’est exprimé sur le sujet en ces termes :

« On s’attendait à un match serré. On s’attendait à un match compliqué pour le PSG, qui venait de faire une petite contre-performance contre Toulouse. En ayant une semaine pour préparer ce match-là, on s’attendait à un OM agressif et solide, même si on ne s’attendait pas non plus à une leçon de football de Marseille car tous les joueurs de Paris sont supérieurs à ceux de l’OM. Mais il n’y a pas eu de match car on a vu que le PSG. Et voir que l’OM démarre ce match-là avec cinq joueurs offensifs, avec Evra, Njie, Payet, Thauvin et Lopez, ça fait beaucoup pour affronter le PSG. C’est une option audacieuse et imprudente »

On notera que Roland Courbis cite Evra parmi les joueurs offensifs puisqu’il considère celui-ci plus comme un ailier que comme un défenseur, ce qui est un point de vue qui se défend. L’entraîneur phocéen a donc eu l’intelligence tactique de mettre 5 défenseurs au match aller, puis 5 joueurs offensifs (allez, disons 4) pour un résultat négatif au final. Les Marseillais s’étaient réjouis d’avoir récolté 1 point au Parc des Princes (0-0) au terme « d’un coup tactique » selon les termes employés par Rudi Garcia, qui avait ajouté avoir voulu gagner au Parc même si cela ne s’était pas vu sur le terrain.

A domicile le coach Olympien n’avait pas d’autres choix que d’aligner une équipe offensive, mais les consignes données à ses joueurs ont du être trop peu travaillées pour qu’elles aient une quelconque influence sur le match. Pire, l’état d’esprit défaillant des Marseillais a mis en exergue la mauvaise préparation mentale effectuée par le staff technique du club de la Canebière. Il est donc normal que celui-ci soit pointé du doigt et qu’il assume tout comme ses joueurs les conséquences.

Paris a exploité les failles marseillaises pour lui infliger la pire défaite de son histoire au terme d’un match ponctué de buts collectifs magnifique. Cette soirée restera longtemps dans les mémoires parisiennes et sûrement dans les têtes marseillaises.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1