Restez connectés avec nous
PSG/OM (2-1) - Donnarumma fixe le cap, "gagner tous les matches, gagner la Ligue 1, vaincre et convaincre !"
©IconSport

Ligue 1

PSG/OM (2-1) – Donnarumma fixe le cap, « gagner tous les matches, gagner la Ligue 1, vaincre et convaincre ! »

Gianluigi Donnarumma, gardien de 23 ans du Paris Saint-Germain, s’est arrêté au micro de PSG TV après la victoire parisienne (2-1, résumé vidéo de PSG/OM ici) face à l’Olympique de Marseille ce dimanche au Parc des Princes dans le cadre de la 32e journée de Ligue 1 2021-2022. Il a évoqué l’importance de la victoire, pour les supporters mais aussi pour aller glaner ce 10e titre de Champion de France. Il a aussi évoqué l’objectif du PSG pour cette fin de saison : tout gagner.

Donnarumma « Nous sommes très heureux d’avoir donné ce bonheur à nos supporters »

« Nous sommes très heureux d’avoir donné ce bonheur à nos supporters avec cette victoire ce soir. Nous savions que c’était important non seulement pour nous, mais pour tous nos supporters, donc nous sommes fiers d’avoir gagné ce match. Nous savions que ce serait difficile, mais nous avons décroché un bon résultat à la maison. Bien sûr, on veut tous apporter le dixième titre à Paris, on donne tout pour cet objectif dans les prochains matchs. Nous devons jouer plus de matchs comme ce soir et ne pas nous compliquer la vie et gagner. Notre objectif pour la fin de saison ? Gagner tous les matches, gagner la Ligue 1, vaincre et convaincre ! » 

Ce n’est pas lui qui a offert la victoire, il est en difficulté depuis le match contre le Real Madrid. Il est à l’origine du seul but marseillais, sur l’une des rares occasions phocéennes. Mais une équipe, c’est 11 joueurs et les remplaçants et Donnarumma peut avoir aussi ses moments de faiblesse sans qu’on n’en tire des conclusions. Il faut que le PSG guérisse, car dans ce match contre Marseille, on a entrevu des petites failles mentales, des énervements.

Pas mal de joueurs sont sortis de leur match. Sans conséquence, mais tout de même. Marquinhos a dû lever la voix. Mais au final, le PSG l’emporte, c’est le minimum. Neymar a été grand, combatif et précis, mais il a aussi failli sortir de son match après les innombrables fautes contre lui. Maintenant, cela fait 3 victoires depuis la déroute à Monaco, le cap des 8 victoires jusqu’à la fin est pour le moment respecté. Il ne faut pas se relâcher. Le 10e titre approche.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1