Restez connectés avec nous
Mercato - Bilbao en pôle mais l'Atletico Madrid toujours en embuscade, Marca fait le point sur le dossier Yuri Berchiche

Mercato

Mercato – Bilbao en pôle mais l’Atletico Madrid toujours en embuscade, Marca fait le point sur le dossier Yuri Berchiche

Une petite saison et puis s’en va ? Yuri Berchiche, arrière gauche de 28 ans du Paris Saint-Germain, devrait rapidement plier bagages destination la Liga. Ce jour, le journal madrilène Marca fait le point sur ce dossier. 

Transfuge de la Real Sociedad il y a un an, Yuri Berchiche devrait rapidement retrouver les pelouses espagnoles : sur les traces du Basque depuis plusieurs semaines, l’Atletic Bilbao serait en pôle position afin d’enrôler le natif de San Sébastian. Le joueur ayant d’ores et déjà un accord avec l’écurie coachée par Mikel Balenziaga sur les bases d’un contrat de quatre ans, il ne manquerait plus que l’aval du club de la capitale. Dans cette optique, un rendez-vous devrait rapidement avoir lieu entre les deux clubs dans le but de parvenir à un accord : Antero Henrique, directeur sportif rouge et bleu, aimerait obtenir une somme d’environ 22 millions d’euros et ce, avant le 30 juin prochain. Date butoir imposée par l’UEFA dans le cadre du FPF : Paris devant vendre pour près de 40 millions d’euros afin d’équilibrer les comptes.

Pour leur part, les dirigeants basques souhaiteraient investir une somme d’environ 20 millions d’euros dans cette transaction, plus d’éventuels bonus. Tout semble avancer dans la bonne voie pour le moment entre Paris et Bilbao. Marca nous rapporte néanmoins qu’une autre écurie ibère pourrait venir jouer les troubles fêtes : l’Atletico Madrid de Diego Simeone serait à l’affut si un accord devait ne pas aboutir entre les deux parties.

Du beau monde au portillon pour Yuri Berchiche qui devrait donc quitter Paris dans les prochains jours. Ce qui permettra au PSG de respecter le FPF et peut-être d’enfin commencer son mercato.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Mercato