Restez connectés avec nous
Mercato - Le PSG peine à vendre, l'idée d'un groupe mis à l'écart se confirme
@Iconsport

Mercato

Mercato – Le PSG peine à vendre, l’idée d’un groupe mis à l’écart se confirme

Pour le moment, les ventes n’avancent que très doucement dans le mercato estival 2022 du Paris Saint-Germain malgré un effectif à dégraisser avec plusieurs joueurs qui n’ont pas convaincu et d’autres qui devraient être recrutés. Il reste du temps jusqu’au 1er septembre, mais il y a une difficulté importante avec des joueurs qui veulent généralement s’accrocher au confort à Paris avec un espoir qui peut rester d’obtenir une place à un moment. L’idée d’un loft avait déjà été évoquée il y a peu, elle est confirmée par L’Equipe.

« Le PSG – qui privilégie les ventes sèches – pourrait se résoudre à des prêts »

« Les candidats ne se battent pas. Parce que le marché n’a pas vraiment démarré et parce que les salaires en vogue à Paris ne les rendent pas accessibles à toutes les bourses. Pour le moment, les dirigeants du PSG se montrent exigeants avec Diallo ou Paredes, qui ont de sérieuses touches en Serie A mais pour lesquels les indemnités demandées sont imposantes. Pour faciliter les mouvements, le PSG – qui privilégie les ventes sèches – pourrait se résoudre à des prêts, parfois même en prenant en charge une partie du salaire.

Encore faudra-t-il que les joueurs concernés acceptent de quitter le confort de la Ville Lumière. Plus qu’un « loft », le club réfléchit à mettre en place deux groupes d’entraînement, une fois l’effectif au complet. Une organisation permise par la réglementation sous certaines conditions mais qui, dans ces proportions, serait inédite. »

Si le journal sportif tente d’évoquer une formule un peu différente du « loft », on retrouve l’idée principale : des joueurs qui sont mis à l’écart lors de l’entraînement. Possiblement en travaillant à un moment différent. Le tout est clair que le message du club soit clair : le projet est sans vous, il est temps de partir.

Cela peut sembler un peu froid, mais c’est aussi parfois nécessaire alors que certains font les difficiles pour garder le confort à Paris. On a ainsi vu Layvin Kurzawa (arrière gauche de 29 ans) rester toute une saison en ne jouant que 9 minutes lors du premier match. Il a eu des offres, mais a voulu attendre autre chose. Il est temps pour le PSG de réussir à vendre.

 

Notre vidéo avec l’essentiel de l’actualité du PSG :

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Mercato