Restez connectés avec nous
Anciens - Hervin Ongenda l'espoir qui vire au cauchemar

Anciens

Anciens – Hervin Ongenda : l’espoir qui vire au cauchemar

Ce jeudi, Le Parisien nous rappelle au bon souvenir d’un espoir passé par le Paris-Saint-Germain : Hervin Ongenda. Courtisé un temps par les plus grands cadors européens (Arsenal, Chelsea, Manchester United et City) c’est la descente aux enfers pour ce jeune attaquant d’aujourd’hui 22 ans pourtant pétri de talent.

« Hervin Ongenda (22 ans) est devenu une météorite s’écrasant sans comprendre sa chute. En trois ans, il est passé à l’anonymat dans sa maison de Chambourcy (Yvelines). Lors du mercato hivernal, aucun club français n’a souhaité l’enrôler, à cause de sa réputation.

ses nombreux retards aux entraînements alors que son club lui avait pris un hôtel en face du stade’

[…] A Zwolle, en première division néerlandaise, il n’est resté que six mois en agaçant tout le monde par ses nombreux retards aux entraînements alors que son club lui avait pris un hôtel en face du stade… Aujourd’hui, il a du mal à payer son loyer de 4000€. Cet hiver, il a cru rebondir au Levski Sofia, mais le club bulgare a décelé une blessure à son genou. Il a été ensuite proposé au Slaven Koprivnica (6e en Croatie) qui n’a pas donné suite. Un agent nous a confié : ‘Quand je vais expliquer à mes joueurs qu’il faut travailler, ne jamais être en retard et ne pas se voir trop beaux, je leur dirais : Regardez ce qui est arrivé à Ongenda’. »

Le football peut être magique, avec de superbes histoires (Jamie Vardy, N’Golo Kanté…) mais on peut voir aussi tous les jours des rêves se briser tant certains jeunes misent sur une carrière dans ce milieu. Sans forcément correctement se donner les moyens.

Ongenda est un exemple parmi d’autres, ce sport ne demande pas que du talent. Il y a aussi l’hygiène de vie, la force mentale, le travail et un bon entourage qui sont des atouts indispensables pour espérer percer. Le joueur formé à Paris sert malheureusement d’emblème d’une carrière gâchée. Heureusement pour lui, on a déjà vu la persévérance faire de grandes choses dans le football. A 22 ans, il y a encore un peu d’espoir pour Ongenda, s’il met la volonté. Avis aux intéressés qui voudraient tenter de le relancer !

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens