Restez connectés avec nous
Atalanta/PSG - Pauleta y croit pour le PSG et demande d'arrêter "de parler des absents"
©IconSport

Anciens

Atalanta/PSG – Pauleta y croit pour le PSG et demande d’arrêter « de parler des absents »

Parmi les joueurs ayant marqué le Parc des Princes, Pedro Miguel Pauleta (ancien attaquant du Paris Saint Germain entre 2003 et 2008) fait figure d’incontournable. Aujourd’hui ambassadeur du club, il n’est jamais loin lorsqu’il s’agit d’évoquer le PSG. Pauleta est un des chouchous de ses supporters. Modeste et altruiste, il a pour lui d’avoir brillé au sein d’une équipe bien moins talentueuse qu’aujourd’hui. L’attaquant portugais est un gentleman sur et hors du terrain et les supporters se souviennent très bien de son talent face au but (109 buts – 211 matchs). L’Aigle des Açores a donc longuement évoqué le quart de finale contre l’Atalanta Bergame ce mercredi soir (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport) dans les colonnes du Parisien.

Pauleta « C’est une grande opportunité pour le club, ses supporters. »

« Le PSG fait partie des ‘meilleures équipes’ ?

C’est une certitude. Paris possède l’un des meilleurs effectifs, capable de battre n’importe qui. C’est une grande opportunité pour le club, ses supporters. J’ai beaucoup de confiance en imaginant Paris aller loin dans cette compétition.

Le format sur un match unique avantage les Parisiens ?

Ça dépend de l’adversaire. Face à l’Atalanta, je pense qu’une confrontation aller-retour aurait été plus avantageuse pour le PSG. Si l’on parle d’un match contre Barcelone ou le Bayern Munich, je crois que oui, c’est meilleur pour Paris. Une chose est sûre : le format de cette année offre une grande opportunité à des clubs qui n’ont jamais gagné cette Ligue des champions.

Pauleta « tout est réellement possible. »

C’est l’année ou jamais ?

Je le répète, l’opportunité est immense. Avec la qualité des joueurs présents, la dynamique, tout est réellement possible. Je crois que Paris devrait profiter de cette chance.

Pauleta a peu goûté aux joutes européennes avec le PSG (6 matchs pour 1 but en Ligue des Champions). Pour autant, il possède une expérience internationale (88 sélections et 47 buts avec le Portugal) ce qui lui permet de bien appréhender les difficultés d’une équipe pour franchir un cap. Le format de la Ligue des Champions est particulier cette année avec le match sec. Le natif de Ponta Delgada sait que cela peut permettre au PSG de grandir, puisque cela rappelle les coupes où l’on a plus de surprises qu’avec l’habituel aller/retour.

Atalanta/PSG - Pauleta y croit pour le PSG et demande d'arrêter "de parler des absents"

Pedro Miguel PAULETA during the Ligue 1 match between Paris Saint-Germain and Stade Reims at Parc des Princes on September 25, 2019 in Paris, France. (Photo by Pierre Costabadie/Icon Sport) – Pedro Miguel PAULETA – Parc des Princes – Paris (France) – Pedro Miguel PAULETA – Parc des Princes – Paris (France)

L’ancien attaquant du PSG ne se cache pas non plus derrière les absents. En tant que « joueur d’équipe » il préfère mettre en lumière le collectif. Un point fondamental selon lui dans la quête de La Coupe aux grandes oreilles.

Pauleta « Ce n’est pas la peine de parler des absents tous les jours. »

« Inquiet avec le forfait de Marco Verratti et les départs de Cavani ou Meunier ?

Il faut arrêter de parler des absents et se concentrer sur les joueurs disponibles. Vraiment. Ça amène quelque chose de négatif autour du club. On connaît tous les qualités de Verratti, Mbappé, Neymar… Ce n’est pas la peine de parler des absents tous les jours. Ils seront présents à côté de l’équipe pour apporter cette mentalité positive pour gagner les matchs et les compétitions. Parler de la blessure du coach, de Verratti, de Mbappé … C’est pareil pour tous les grands clubs. Il y a des absents à Madrid, à Barcelone. Le plus important, ça reste le club, en quête de cette compétition.

Un message que tente de diffuser Leonardo depuis son retour ?

Chaque année, depuis dix ans, dès qu’arrive la phase finale, j’entends ces conversations sur les joueurs absents, blessés. On ne parle que de ça et plus de l’équipe. Le PSG fait partie des grandes équipes d’Europe. Le plus important, c’est le Paris Saint-Germain, qui est en bonne position pour gagner. »

En effet, les médias ont pris l’habitude de se concentrer sur les points un peu négatifs et de s’inquiéter pour le PSG à l’approche des grands rendez-vous, alors qu’il y a aussi clairement des points pour y croire. Le PSG a des qualités et de l’expérience pour passer ce tour, même si la situation n’est pas parfaite.

Les titres créent l’histoire et non l’inverse ne manque t’il pas de préciser. Cet argument revient souvent. Pour Pauleta, il est temps, comme pour des milliers de supporters Parisien, de franchir le pas. Et quoi de plus beau que de commencer à rêver plus grand le jour même de l’anniversaire du club. Tout donner, ne pas vivre le match avant de l’avoir joué, cela ressemble beaucoup à l’Aigle des Açores.

Pauleta « Tous les clubs qui ont gagné la première fois n’avaient pas d’histoire dans la compétition. »

« Le clin d’œil de l’anniversaire du club le même jour que le quart de finale ?

Le club vit un moment important, une date marquante. Le club est jeune mais possède déjà une histoire formidable. Les joueurs doivent penser à cet anniversaire et s’en servir pour atteindre une demi-finale.

Ce n’est pas un handicap de n’avoir ‘que’ 50 ans face aux clubs centenaires ?

Tous les clubs qui ont gagné la première fois n’avaient pas d’histoire dans la compétition. C’est pareil pour le PSG, qui n’a jamais remporté cette Ligue des champions. Mais, un jour, Paris la gagnera et fera partie des vainqueurs. Je prends toujours l’exemple de Chelsea, gagnant (NDLR : 2012) l’année lors de laquelle l’équipe a fait le moins d’investissements au mercato. Il peut se passer la même chose avec le PSG. J’y crois beaucoup cette saison. »

Ce sont des points importants que Pauleta souligne ici. On peut toujours souligner que le PSG a moins de vécu en Ligue des Champions que les autres clubs. Cela ne changera pas, puisqu’il ne peut pas rattraper les années en moins. Il ne faut pas oublier pour autant que Paris acquiert de l’expérience au fil des années et que son équipe grandit. Il y a des qualités pour aller loin. Tous les clubs qui l’ont gagné pour la première fois ne l’avaient jamais gagné avant, c’est logique.

Mais c’est aussi un point pour se rappeler qu’il faut réussir à aller au bout une première fois pour s’inscrire pleinement parmi les grands. Peut-être que le PSG n’y arrivera pas cette saison. Ce ne serait pas honteux. On espère cependant que les Parisiens sauront s’approcher de ce titre.

Retrouvez notre podcast à propos de ce match ci-dessous :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens